Birmanie : Aung San Suu Kyi va-t-elle pouvoir diriger le pays ?

France 2

En direct de Rangoun, Alain de Chalvron revient sur les élections législatives en Birmanie.

Une très large victoire d'Aung San Suu Kyi aux élections législatives de dimanche 8 novembre en Birmanie se dessine. Reste tout de même une inconnue : peut-elle prendre la tête du pays ? "Le principal problème reste cet article de la constitution qui empêche Aung San Suu Kyi d'accéder à la présidence sous prétexte qu'elle a des enfants de nationalité britannique", rappelle Alain de Chalvron. Cet article avait été conçu contre elle.

Le pouvoir reconnait sa défaite

Devant l'ampleur de sa victoire, devant la mobilisation populaire, cet article n'a plus raison d'être. "Ce qui était inimaginable hier, c'est-à-dire une révision constitutionnelle, le devient aujourd'hui. D'autant que les militaires ont fait preuve de bonne volonté, ont reconnu leur défaite et ont félicité leurs adversaires", poursuit le journaliste de France 2 en direct de Rangoun avant d'ajouter : "On peut penser que pendant les deux ou trois mois qui vont passer et avant que le nouveau Parlement ne soit intronisé, on puisse négocier et finalement trouver une solution".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne