IVG

L'interruption volontaire de grossesse ou IVG désigne un avortement provoqué, décidé pour des raisons non médicales dans un cadre légal.

Lorsque l'intervention est motivée par des raisons médicales, que la poursuite de la grossesse soit dangereuse pour la santé de la mère ou parce que le fœtus ou l'embryon est atteint de malformations ou d'une maladie graves et incurables, il est question d'interruption thérapeutique de grossesse (ITG) ou d'interruption médicale de grossesse (IMG).
Bien souvent cet acte médical fait l'objet d'une législation spécifique, le droit de l'avortement.

plus
Manifestation dans la ville de Tétouan (Maroc) contre le droit à l\'avortement. L\'Islam interdit l\'avortement et une majorité de partis politiques reste favorable à la criminalisation de l\'avortement. Photo prise le 4 octobre 2012.

Au Maroc, l’interruption volontaire de grossesse toujours punie par de la prison ferme

Une étincelle de vie, le nouveau roman de l\'auteure américaine Jodi Picoult traitre le sujet épineux de l\'avortement aux Etats-Unis. 

"Une étincelle de vie" de Jodi Picoult : un récit humain et politique sur l'avortement aux Etats-Unis

Une séance de questions au gouvernement au Sénat, le 21 mars 2019.

Le Sénat revient sur l'allongement des délais pour avorter

Des militantes pro-choix célèbrent le répit accordé par la justice à la clinique du Missouri pratiquant des IVG, à Saint-Louis, le 31 mai 2019.

Etats-Unis : la justice accorde un sursis à l'unique clinique du Missouri pratiquant des avortements

Des militantes pro-choix célèbrent le répit accordé par la justice à la clinique du Missouri pratiquant des IVG, à Saint-Louis, le 31 mai 2019.

Avortement : les menaces de Hollywood

Manifestation de militants \"pro-choix\" devant l\'unique clinique qui pratique encore l\'IVG dans le Missouri, le 31 mai 2019.

Campagne anti-avortement aux États-Unis : "Même quand les lois existent elles ne suffisent pas"

Des militants anti-avortement regardent le discours de Donald Trump, à Washington (Etats-Unis), le 19 janvier 2018.

Avortement aux États-Unis : Hollywood menace les États conservateurs

Des activistes anti-avortement lors d\'une manifestation à Washington D.C. le jour de l\'anniversaire de \"Roe v. Wade\", le 18 janvier 2019. 

États-Unis : certains États remettent en cause le droit à l'avortement

Manifestation pro-avortement devant la cour surpême à Washington (Etats-Unis), le 2 mars 2016. 

Avortement : le Missouri, reflet d'un durcissement global de la législation aux États-Unis

Manifestation pro-avortement devant la cour surpême à Washington (Etats-Unis), le 2 mars 2016. 

Santé : mobilisation massive pour sauver la dernière clinique du Missouri qui pratique l'avortement

Brian Kemp, le gouverneur de la Géorgie a ratifié une loi interdisant l\'avortement dès que les battements du coeur du foetus sont perceptibles.

Vous en parlerez aujourd'hui. Disney et Netflix s'engagent pour le droit à l'avortement

Des manifestants contre les lois qui restreignent l\'IVG, le 21 mai. 

"Je veux qu'on continue à avoir le choix" : aux États-Unis, des centaines de manifestations contre les lois qui restreignent l'IVG

Le président américain, Donald Trump, lors d\'une conférence à Washington (Etats-Unis), le 17 mai 2019. 

Etats-Unis : Trump se dit opposé à l'avortement, sauf en cas de viol, inceste et risque pour la vie de la mère

Des manifestantes pro-avortements défilent dans les couloirs du Parlement du Missouri, le 17 mai 2019 à Jefferson City (Etats-Unis).

Etats-Unis : le Missouri, nouvel Etat à adopter une loi restrictive sur l'avortement

Des activistes anti-avortement lors d\'une manifestation à Washington D.C. le jour de l\'anniversaire de \"Roe v. Wade\", le 18 janvier 2019. 

États-Unis : vers la fin du droit à l'avortement ?

Le père avait en fait un frère jumeau in utero, dont il a aspiré l\'embryon lors de la grossesse.

États-Unis : l'Alabama adopte la loi la plus répressive sur l'avortement

Des activistes anti-avortement lors d\'une manifestation à Washington D.C. le jour de l\'anniversaire de \"Roe v. Wade\", le 18 janvier 2019. 

Cinq questions sur l'offensive historique contre le droit à l'avortement aux Etats-Unis

WASHINGTON, DC - JANUARY 17: A clinic escort walks outside of the Planned Parenthood of Metropolitan Washington, D.C during a protest vigil sponsored by The Christian Defense Coalition and Priests for Life Carol Whitehill Moses Center on January 17, 2019 in Washington, DC. Zach Gibson/Getty Images/AFP

VIDEO. Des femmes escortées pour aller avorter dans le Kentucky : une des accompagnatrices raconte

La carte des États-Unis selon la législation par rapport à l\'IVG. 

CARTE. Aux Etats-Unis, le droit à l’avortement est de nouveau menacé

Des militantes pro-choix se réunissent devant le Sénat de l\'Alabama lors du vote sur l\'avortement, le 14 mai 2019, à Montgomery.

Le Sénat de l'Alabama vote la loi la plus répressive des Etats-Unis sur l'avortement

La gouverneure de l\'Alabama, Kay Ivey, promulgue, le 15 mai 2019, la loi anti-avortement la plus stricte des Etats-Unis. 

"Toute vie est un cadeau sacré de Dieu" : l'Alabama promulgue la loi anti-avortement la plus stricte des Etats-Unis

Milla Jovovich visite le Build Studio à New York le 8 avril 2019.

L'actrice Milla Jovovich raconte un avortement en urgence après l'adoption d'une loi restrictive en Alabama

Manifestation pro-avortement devant la cour surpême à Washington (Etats-Unis), le 2 mars 2016. 

L'Alabama vote la loi anti-avortement la plus dure des États-Unis

Aux États-Unis, les droits à l\'avortement sont de plus en plus restreints. Depuis janvier, 300 mesures ont été signées.

États-Unis : 300 mesures signées pour restreindre le droit à l'avortement

Des militantes féministes à Séoul (Corée du Sud) devant la Cour constitutionnelle, le 11 avril 2019.

"Notre pays a changé" : en Corée du Sud, l'avortement ne sera bientôt plus considéré comme un crime

Des opposants à l\'avortement devant la cour constitutionnelle à Séoul (Corée du Sud), le 11 avril 2019. 

Corée du Sud : l'interdiction de l'avortement jugée contraire à la Constitution

Manifestation devant le Conseil national de l\'Ordre des médecins après la menace du Syngof d\'arrêter de pratiquer les IVG, à Paris, le 18 mars 2019. 

Menace de grève des IVG : nouvelle plainte contre le syndicat de gynécologues

Le président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France, Bertrand de Rochambeau, le 11 février 2016 à Paris.

Menace de grève des IVG : l'Ordre des médecins va porter plainte contre trois responsables du syndicat des gynécologues

Une militante féministe dépose une pancarte devant le Conseil national de l\'Ordre des médecins, lundi 18 mars. 

Grève des IVG : une militante féministe dépose plainte contre le syndicat de gynécologues Syngof

Jean Marty, ancien président du Syngof, en août 2016.

Le Syndicat national des gynécologues menace "d'arrêter les IVG" s'il n'est pas reçu par Agnès Buzyn, la ministre de la Santé dénonce une démarche "inadmissible"

1234567891010

Vous êtes à nouveau en ligne