IVG

L'interruption volontaire de grossesse ou IVG désigne un avortement provoqué, décidé pour des raisons non médicales dans un cadre légal.

Lorsque l'intervention est motivée par des raisons médicales, que la poursuite de la grossesse soit dangereuse pour la santé de la mère ou parce que le fœtus ou l'embryon est atteint de malformations ou d'une maladie graves et incurables, il est question d'interruption thérapeutique de grossesse (ITG) ou d'interruption médicale de grossesse (IMG).
Bien souvent cet acte médical fait l'objet d'une législation spécifique, le droit de l'avortement.

plus
François-Xavier Bellamy, adjoint au maire de Versailles (Yvelines), le 28 janvier 2019 à Paris. 

VIDEO. Propos de Marlène Schiappa sur la Manif pour tous : "une insulte très grave", selon François-Xavier Bellamy (LR)

Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, membre de la commission des Lois.

VIDEO. Éric Ciotti affirme que s'il avait été député à l'époque, il aurait voté la loi sur l'IVG

Désintox. Non, on ne peut pas avorter jusqu\'à la naissance à New-York

Désintox. Non, on ne peut pas avorter jusqu'à la naissance à New-York

La gynécologue Kristina Hänel, ici le 24 novembre 2017, à Glessen (Allemagne) a été définitivement condamnée en 2018 pour avoir indiqué qu\'elle pratiquait l\'IVG sur son site.  

IVG : en Allemagne, les défenseurs de l'avortement se heurtent toujours à un article du Code pénal hérité du régime nazi

Christian Estrosi, le 29 janvier 2019.

VIDEO. Christian Estrosi : de Simone Veil à François-Xavier Bellamy, "notre vision européenne est en train de s'étriquer"

Des manifestants contre l\'IVG, le 20 janvier 2019 à Paris.

Marche pour la vie : mobilisation des anti-IVG à Paris

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, le 7 janvier 2019, à Brasilia (Brésil).

Brésil : les évangéliques au pouvoir

Des manifestants contre l\'IVG, le 20 janvier 2019 à Paris.

Paris : environ 7 400 personnes manifestent contre l'avortement

Le secrétaire général délégué des Républicains, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 11 janvier. 

Grand débat : "Ce serait dangereux de l'instrumentaliser pour régler des comptes passés et dépassés" estime Geoffroy Didier

Des Irlandaises se réjouissent après le référendum sur l\'IVG, en mai 2018.

Irlande : le Parlement a adopté le projet de loi légalisant l'avortement

Le 28 septembre 2018 à Buenos Aires, le premier défilé des femmes après le rejet du projet de loi sur l\'avortement par le Sénat argentin. 

Avortement : "L'Argentine est prête", assurent des militantes réclamant la légalisation au pays du pape François

Manifestation féministe à Rome le 10 novembre 2018

24 novembre : à Rome, le mouvement féministe manifestera pour dénoncer les violences faites aux femmes et les attaques contre le droit à l'avortement

VIDEO. Une députée exhibe un string au Parlement irlandais pour dénoncer le verdict d’un procès pour viol

VIDEO. Une députée exhibe un string au Parlement irlandais pour dénoncer le verdict d’un procès pour viol

VIDEO. Avorter à Monaco ? C’est interdit.

VIDEO. Avorter à Monaco ? C’est interdit.

Des manifestants sont réunis à Dublin (Irlande), avant le référendum sur l\'avortement, le 26 mai 2018.

Un manifeste pour le droit à l'avortement dans toute l'Europe signé par 343 femmes

Un Oeil sur le monde

VIDEO. Propos polémiques du Pape François sur l'avortement

Nathalie Bajos, de l\'Inserm

"Que l'avortement soit autorisé ou non, de toute façon les femmes y ont recours"

Le pape François, le 6 octobre 2018, au Vatican.

Avortement : les propos-chocs du pape François

Aux États-Unis, c\'est une véritable croisade anti-avortement qui s\'est mise en place.

États-Unis : lumière sur la croisade anti-avortement menée en Californie

Le pape François, lors de son audience générale le 10 octobre 2018, place Saint-Pierre.

Avortement : le pape le compare au recours à un "tueur à gages"

Le pape François, lors de son audience générale le 10 octobre 2018, place Saint-Pierre.

Les propos du pape sur l'avortement sont "extrêmement injurieux vis-à-vis des femmes et des soignants" selon le Planning familial

Le pape François lors de sa traditionnelle audience sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 10 octobre 2018. 

Le pape François compare l'avortement au recours à un "tueur à gages"

En 2017, en France, on a dénombré une IVG pour quatre naissances, selon l\'étude de la Drees publiée le 28 septembre 2018.

Médecins : faut-il supprimer la clause de conscience ?

En 2017, en France, on a dénombré une IVG pour quatre naissances, selon l\'étude de la Drees publiée le 28 septembre 2018.

Le nombre d'IVG reste stable en France, mais varie beaucoup selon les régions

Des militants pro-choix célèbrent le vote pour la libéralisation de l\'avortement, le 25 mai à Dublin.

La libéralisation de l'avortement promulguée en Irlande

Une brochure d\'information sur l\'Interruption volontaire de grossesse, dans la salle d\'attente du Centre d\'orthogénie de la materité des Lilas (Seine-Saint-Denis), le 18 janvier 2013.

"Au moins cinq semaines pour obtenir un rendez-vous" : des femmes racontent leurs galères pour avorter en été

Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux français. 

IVG assimilée à un "homicide" : "C'est toute la profession qui voit son image ternie"

Le président du Syndicat des gynéclogues-obstétriciens, Bertrand de Rochambeau, lors d\'une conférence de presse, à Paris, le 11 février 2016.

IVG assimilée à un "homicide" : "La clause de conscience ne saurait être un moyen de se soustraire à la loi", répond l'Ordre des médecins

Bertrand de Rochambeau, président du syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France.

IVG assimilée à un "homicide" : le gynécologue estime avoir été piégé mais ne "renie pas" son "point de vue"

Le docteur Bertrand de Rochambeau, lors d\'une conférence de presse, à Paris, le 11 février 2018. 

VIDEO. Le président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens refuse de pratiquer des IVG, son organisation se désolidarise de ses propos

123456789

Vous êtes à nouveau en ligne