Faits-divers

Les faits divers n'appartiennent à aucune catégorie d'actualité, ils sont inclassables. Leurs thèmes sont donc variés : des crimes sordides, des affaires de voisinage, des petits délits, des accidents plus ou moins spectaculaires... Leur portée n'a pas toujours la même importance et ils sont parfois très anodins, mais ces faits divers touchent toujours à notre société et nous parlent, nous intriguent. Suivez toutes les affaires de justice françaises ou internationales à propos des derniers crimes, délits et accidents qui ont marqué l'actualité récente.
plus
Dans la manifestation à la mémoire de Samuel Paty, le 18 octobre 2020 à Toulouse (illustration)

Assassinat de Samuel Paty : les hommages se poursuivent en France

La cour d\'honneur de la Sorbonne à Paris, le 8 mars 2020.

DIRECT. Professeur assassiné : l'hommage national à Samuel Paty aura lieu mercredi à la Sorbonne

Des icônes d\'applications utilisées par les enseignants pour échanger avec leurs élèves, le 28 août 2019.

Mort de Samuel Paty : le rôle des réseaux sociaux

Des policiers devant le collège du Bois d\'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 19 octobre 2020.

Professeur assassiné : Billal Righi, le président de l'ONG Ummah Charity, en garde à vue dans l'Oise

Un homme se connecte à Facebook sur son ordinateur en 2019.

Modération sur les réseaux sociaux : "Il ne faudrait pas déléguer l'analyse des contenus aux plateformes", préconise Nicolas Arpagian

Lundi 19 octobre, la presse quotidienne régionale aborde les hommages rendus à Samuel Paty, la mort d\'un migrant à Sangatte ainsi qu\'un conflit social en Martinique.

Kiosque à journaux : hommage à Samuel Paty, migrant décédé et conflit social en Martinique

Dans la manifestation à la mémoire de Samuel Paty, le 18 octobre 2020 à Toulouse (illustration)

Que signifie le terme "fatwa", utilisé par Gérald Darmanin pour désigner l'attentat contre l'enseignant Samuel Paty ?

Dans la manifestation à la mémoire de Samuel Paty, le 18 octobre 2020 à Toulouse (illustration)

Conflans-Sainte-Honorine : les habitants toujours sous le choc

Une jeune fille tient une pancarte \"Liberté d\'expression pour tous\" lors d\'un reassemblement place de la République à Paris, en hommage à Samuel Paty, le 18 octobre 2020.

Samuel Paty : les enseignants s'interrogent sur leur liberté d'expression

L\'entrée de ministère de l\'Intérieur à Paris le 13 mars 2020.

Enseignant décapité : une quarantaine de "visites domiciliaires", chez des personnes qui s'étaient réjouies sur les réseaux sociaux

Le commissariat de Champigny-sur-Marne, dimanche 11 octobre 2020.

Attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne : angoissés ou fatalistes, les habitants du quartier racontent la violence habituelle

Le site internet du Collectif contre l\'islamophobie en France (CCIF).

"Une association en opposition avec le pacte républicain" : après l'assassinat de Samuel Paty, le CCIF dans le viseur du gouvernement

Le logo de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) le 13 juillet 2018.

Attentats en Yvelines : le scénario de l'attaque

Des policiers postés devant le collège du Bois-d\'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 17 octobre 2020. 

Antiterrorisme : opérations de police en cours

Le logo de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) le 13 juillet 2018.

Attentat dans les Yvelines : l'enquête se précise

Pharos est une plateforme qui réunit et recoupe des signalements concernant des escroqueries, la pédophilie ou l\'incitation à la violence ou à la haine.

Enseignant décapité : la plateforme Pharos avait reçu un signalement du compte Twitter de l'assaillant

Illustration image police

Attentat en Yvelines : opérations contre l'islamisme radical

Pape B. élève du collège où enseignait Samuel Paty, professeur décapité le vendredi 16 octobre 2020, à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines).

La vérité sort (définitivement) de la bouche des enfants

Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, le 6 novembre 2019.

Enseignant décapité : Abdelhakim Sefrioui "incarne la haine", selon l'imam Chalghoumi, qui s'est opposé à ce militant islamiste en garde à vue

Laetitia Avia, députée de Paris, porte-parole de LREM, 28 jancier 2020.

Contenu haineux sur les réseaux sociaux : "En décembre, un texte sera proposé, à l'échelle européenne", annonce la porte-parole de LREM

Laetitia Avia, députée La République en marche (LREM), répond aux questions des journalistes devant le siège du parti à Paris, le 16 février 2020 (photo d\'illustration).

Professeur décapité : l’exécutif veut accélérer dans la lutte contre les discours de haine sur internet

Richard Malka, l\'avocat de \"Charlie Hebdo\", répond à la presse, lors du procès des attentats de janvier 2015, le 9 septembre 2020. 

VIDEOS. Professeur décapité : "Nous avons eu raison de publier ces caricatures, Samuel Paty a eu raison d’en parler", déclare l'avocat de "Charlie Hebdo"

Sarah El Haïry, secrétaire d\'État chargée de la Jeunesse et de l\'Engagement était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 19 octobre 2020.

Minute de silence en hommage à Samuel Paty, propos haineux sur les réseaux sociaux... Le "8h30 franceinfo" de Sarah El Haïry

Fabien Di Filippo, secrétaire général adjoint des Républicains, député de Moselle, le 18 avril 2018.

Expulsion de 231 étrangers : "Je constate avec plaisir aujourd'hui que quand on s'en donne un minimum la peine on y arrive", réagit le député LR Fabien di Filippo

La députée de La France insoumise Danièle Obono, à l\'Assemblée nationale, le 13 mars 2019. 

Lutte contre l'islam radical : "La meilleure réponse est de faire front commun", estime Danièle Obono

Abdelhakim Sefrioui, un activiste islamiste franco-marocain, est au coeur de l\'enquête sur l\'assassinat de Samuel Paty. 

Assassinat de Samuel Paty : un prédicateur au cœur de l'enquête

La page d\'accueil de Facebook apparaît sur un écran d\'ordinateur à Moscou, en Russie, le 13 février 2020.

Assassinat de Samuel Paty : comment sanctionner les propos haineux sur les réseaux sociaux ?

Le président de la République Emmanuel Macron, le 16 ocotobre 2020 à Conflans Saint-Honorine (Yvelines).

Assassinat de Samuel Paty : le gouvernement annonce des mesures concrètes

L\'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve, le 19 octobre 2020 sur France Inter.

VIDEO. En 2015-2016, "des catégories se radicalisaient plus que d'autres", dont "les Tchétchènes", assure l'ancien ministre Bernard Cazeneuve

Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale Sgen-CFDT, était l\'invitée du journal de 23 Heures de franceinfo, dimanche 18 octobre, pour réagir à l\'assassinat de Samuel Paty, mort pour avoir enseigné la liberté d\'expression.

Meurtre de Samuel Paty : la liberté d'enseigner, "un combat que nous ne lâcherons pas"

12345678910203040506070809010020030040050060070080090010001877

Vous êtes à nouveau en ligne