Féminicides

Le ministère de l'Intérieur a recensé 121 féminicides pour toute l'année 2018, soit un tous les trois jours. Pour lutter contre le fléau des violences faites aux femmes, le gouvernement lance, mardi 3 septembre, à Matignon un "Grenelle" que les associations et proches de victimes de féminicides espèrent voir déboucher sur des mesures immédiates et des moyens accrus.

Plusieurs dispositifs sont inscrits dans la loi pour protéger les femmes des violences conjugales.  
Testé dès 2009 en Seine-Saint-Denis et à Strasbourg, le téléphone grave danger a été introduit dans la loi en 2014.

Muni d'une unique touche permettant d'appeler les secours, cet appareil est octroyé pour six mois renouvelables aux femmes victimes de violences conjugales qui en font la demande. Une fois enclenché, il permet une intervention rapide des forces de l'ordre.

En 2018, les téléphones grave danger ont permis 420 interventions, contre 282 en 2017. Ils restent peu utilisés: au 31 décembre 2018, 837 de ces téléphones étaient déployés (756 en métropole, 71 en outre-mer). La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, avait affiché début juillet sa volonté de développer le recours à ce dispositif.

Prévu par la loi en France depuis février 2017, le "dispositif électronique de protection anti-rapprochement" (DEPAR) n'a encore jamais été testé en France, malgré les demandes répétées de la juridiction de Pontoise (Val-d'Oise) pour une expérimentation. Composé d'un bracelet électronique permettant de géolocaliser l'ex-conjoint violent et d'un boîtier dont est munie la victime, ce dispositif permet à cette dernière d'être informée si son ex-compagnon s'approche. Si ce dernier pénètre dans une "zone interdite", une alarme se déclenche automatiquement et permet l'intervention des forces de l'ordre.

Enfin, la mesure d'accompagnement protégé (MAP) permet, lors d'un droit de visite, à une femme victime de violences de confier son enfant à une tierce personne, qui le remet ensuite à l'ex-conjoint violent, évitant ainsi les contacts entre les parents. Inscrite dans la loi du 9 juillet 2010 sur les violences faites spécifiquement aux femmes, la MAP a été appliquée par le tribunal de Bobigny à partir de 2012 mais n'est encore que peu utilisée dans les autres juridictions.

plus
Un policier contrôle un homme à scooter dans les rues de Paris, le 19 mars 2020, en pleine épidémie de Covid-19.

Pas-de-Calais : un homme tue sa femme et ses deux enfants

Des affiches contre les violences faites aux femmes à Milan en Italie, le 15 janvier 2020.

L'Eurozapping : les violences domestiques explosent en Grande-Bretagne

Un collage sur un mur dans le 11e arrondissement de Paris, le 22 novembre 2019.

Violences faites aux femmes : quelles sont les mesures à l'étranger ?

La secrétaire d\'Etat Marlène Schiappa lors d\'un meeting de Benjamin Griveaux à Paris, le 27 janvier 2020.

Violences faites aux femmes : "Le confinement est une arme supplémentaire pour l'agresseur"

Une affiche de l\'association NousToutes, en soutien aux victimes de violences conjugales, physiques et sexuelles dans le contexte du confinement, placardée à Paris le 25 mars 2020. 

Confinement : une recrudescence des violences intra-familiales

Marlène Schiappa, secrétaire d\'Etat à l\'égalité femme/homme a décidé de développer le signalement des violences conjugales par sms (au 39 19) pendant le confinement.

Confinement et violences conjugales : "Mesdames, vous avez le droit de sortir pour porter plainte", interpelle Marlène Schiappa

Durant le confinement, les femmes victimes de violences pourront donner l\'alerte en pharmacie. 

Violences conjugales : donner l'alerte en pharmacie durant le confinement, "il faut très vite que ce soit opérationnel", estime une militante féministe

Une affiche de l\'association NousToutes, en soutien aux victimes de violences conjugales, physiques et sexuelles dans le contexte du confinement, placardée à Paris le 25 mars 2020. 

Quelles sont les mesures et initiatives pour aider les femmes victimes de violences en cette période de confinement ?

Le confinement imposé face au coronavirus laisse craindre une hausse des violences faites aux femmes.

VIDEO. Violences faites aux femmes : face au confinement, des associations alertent et redoutent des "passages à l'acte"

Confinement - fenêtre d\'un immeuble à Valence (Drôme).

Confinement : "Quand on est dans le même logement avec un homme violent, c'est un danger", alerte une responsable associative

Giulia Foïs.

Culture d'info. Giulia Foïs : "Le viol est encore un impensé total, on ne veut pas se dire que ça existe"

Une formation de policiers municipaux à la bonne prise en charge des victimes de violences conjugales, dans les Yvelines.

"Une victime de violences conjugales, comment vous l’imaginez ?" : comment la police municipale est mieux formée pour aider les victimes

VIDEO. \"Je suis une mère dont la fille a été assassinée\" : Un cri de révolte devenu un symbole au Mexique

VIDEO. "Je suis une mère dont la fille a été assassinée" : Un cri de révolte devenu un symbole au Mexique

Papa a tué maman

VIDEO. Papa a tué maman

VIDEO. "Je suis son papa, je ne changerai jamais ma place" : après avoir tué la mère de son fils, il avait conservé l'autorité parentale

 Quand il avait 7 ans, son père a tué sa mère... quelle place lui faire dans la vie de Paul, aujourd\'hui adolescent ?

VIDEO. "C'est à peu près tout ce qui me reste de mes parents" : Paul, 13 ans, veut garder des relations avec son père... qui a tué sa mère et purge 23 ans de prison

Le Val (Var)

Var : un policier de la BAC tue sa compagne puis se suicide avec son arme de service

VIDEO. Violences sexistes : coup de gueule d\'une députée au Parlement européen

VIDEO. Violences sexistes : coup de gueule d'une députée au Parlement européen

VIDEO. \"Elle se savait condamnée à mort\" : Cathy Thomas, la sœur d\'une victime de féminicide, attaque l\'État

VIDEO. "Elle se savait condamnée à mort" : Cathy Thomas, la sœur d'une victime de féminicide, attaque l'État

Anduze (Gard)

Les gendarmes "m'ont sauvée d'une mort certaine" témoigne Sandrine, une gardoise harcelée par son ex-compagnon

Ligne directe du vendredi 15 novembre 2019

Un collage d\'affiches de dénonciation de 149 feminicides en France en 2019 (illustration).

Violences conjugales : la levée partielle du secret médical, une mesure "nécessaire" à condition que la justice "joue le jeu"

Mont Faron, près de Toulon.

Toulon : un homme avoue le meurtre de sa femme et indique l'emplacement du corps

Palais de justice

La libération de Ramon Cortès pose question sur les procès en appel

Les faits se sont déroulés à Cappelle-la-Grande (Nord), près de Dunkerque.

Nord : un homme soupçonné du meurtre de sa compagne mis en examen

49 personnes avaient manifesté contre les violences faites aux femmes à Paris le 23 novembre 2019.

Violences conjugales : l'Ordre des médecins favorable à la levée du secret médical sous certaines conditions

Marine, tuée par son ex-compagnon, en août 2014.

"Il a posé son couteau et s'est roulé une cigarette" : le père d'une femme poignardée par son compagnon veut alerter sur les féminicides

Le 3919 est un numéro d\'écoute destiné aux femmes victimes de violences conjugales.

Violences conjugales : une formation pour policiers et gendarmes

Des policiers à Mulhouse (Haut-Rhin), le 6 novembre 2019.

Amiens : un homme suspecté d'avoir tué sa femme dans un incendie après avoir poursuivi ses enfants muni d'un marteau

VIDEO. À Arras, un foyer accueille les auteurs de violences conjugales

VIDEO. À Arras, un foyer accueille les auteurs de violences conjugales

12345678

Vous êtes à nouveau en ligne