Fin de vie

Le débat sur la fin de vie revient régulièrement dans l'actualité. Il est rythmé par des procès de médecins ou de familles de malade qui prennent chaque année le risque, pour soulager la souffrance d'un proche ou d'un patient.

François Hollande a présenté, vendredi 12 décembre, les conclusions d'un rapport parlementaire sur la fin de vie qui préconise notamment une "sédation profonde et continue" pour les patients en phase terminale mais sans aller jusqu'à l'euthanasie. Le texte propose également que les directives anticipées dans lesquelles chacun peut déclarer son refus d'un acharnement thérapeutique en cas de maladie grave deviennent "contraignantes".

François Hollande a annoncé qu'une loi serait prochainement votée sur la base du rapport Claeys-Leonetti.

plus
Hélène Wuillemin, 100 ans, souhaite mourir.

"Quand on souffre comme ça, ce n'est pas la peine de rester" : Hélène, centenaire, en grève de la faim pour qu'on lui laisse "le droit de mourir"

Le corps d\'un homme mort du Covid-19 dans la chambre funéraire du cimetière de Chateauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), le 3 avril 2020.

Coronavirus : un syndicat de généralistes estime que 9 000 malades du Covid-19 sont morts à leur domicile et ne sont pas comptés

Un contrôle routier de gendarmes (illustration).

Confinement : les gendarmes de l'Île-de-Ré empêchent un homme de voir son père une dernière fois avant sa mort, il le signale à l'IGGN

Des porteurs apportent le cercueil d\'une personne décédée pour l\'entreposer dans l\'église de San Giuseppe à Seriate, près de Bergame, en Lombardie (Italie), le 26 mars 2020.

Coronavirus : les obsèques bouleversées

ES Un logiciel pour prédire si un malade va sortir du coma

VIDEO. Un logiciel pour prédire si un malade va sortir du coma

Des opposants à l\'euthanasie portent une pancarte \"Euthanasie ? Ne tuez pas, soignez !\", jeudi 20 février 2020 devant l\'Assemblée nationale à Lisbonne (Portugal).

Le Parlement portugais vote pour la légalisation de l'euthanasie

La Haute autorité de Santé recommande d\'autoriser les médecins généralistes à prescrire du midazolam, un puissant sédatif, pour accompagner la fin de vie.

VIDEO. Fin de vie : un puissant sédatif bientôt disponible en pharmacie pour faciliter le maintien des patients à domicile

La haute autorité de santé vient d\'ouvrir la voie à une plus grande accessibilité au Midazolam, un puissant sédatif utilisé pour la fin de vie des patients, pour les médecins libéraux. Ce sera au ministère de la Santé de trancher.

Fin de vie : vers une sédation ouverte aux généralistes ?

Jean-Luc Romero-Michel en novembre 2018. 

Fin de vie : "Il faut qu'il y ait, à chaque fois, une affaire" pour réagir, déplore Jean-Luc Romero-Michel

Deux personnes se tiennent la main. (Illustration). 

Fin de vie : "Le droit de pouvoir finir ses jours chez soi me paraît être un droit humain essentiel", estime Didier Sicard

La Haute autorité de Santé recommande d\'autoriser les médecins généralistes à prescrire du midazolam, un puissant sédatif, pour accompagner la fin de vie.

Fin de vie : la Haute autorité de santé donne raison aux généralistes qui veulent pratiquer la sédation profonde et continue

Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, devant le conseil des droits de l\'homme des Nations unies à Genève (Suisse), le 1er juillet 2019.

Les parents de Vincent Lambert font appel de la relaxe du docteur Sanchez

L\'hôpital Sébastopol de Reims où Vincent Lambert est décédé le 11 juillet 2019 (photo d\'illustration).

Mort de Vincent Lambert : le docteur Vincent Sanchez relaxé par le tribunal correctionnel de Reims

Une fiole de midazolam, puissant sédatif réservé à un usage hospitalier, utilisé le 13 mars 2012 dans un hôpital de Washington (Etats-Unis).

Ce que l'on sait de l'affaire du médecin accusé d'euthanasie et interdit d'exercer en Seine-Maritime

Le président de la Fédération des médecins de France, Jean-Paul Hamon, à la sortie de l\'Elysée, à Paris, le 18 septembre 2018. 

"Ça s'appelle du soin" : la Fédération des médecins de France réclame le droit d'administrer un sédatif pour accompagner la fin de vie

Angerville-la-Martel (Seine-Maritime)

Seine-Maritime : un couple de médecins suspecté d'avoir euthanasié plusieurs patients

Jean Paillot, l\'un des avocats des parents de Vincent Lambert, en mai 2019. 

Affaire Lambert : les parents veulent que le chef de service de soins palliatifs du CHU de Reims "rende des comptes sur sa façon de traiter son patient"

Du personnel prend en charge des patients en fin de vie. (Illustration). 

"Il est juste que je l’accompagne" : en Italie, le débat sur le suicide-assisté et l'euthanasie relancé

Un sauvetage de migrants par un bateau de la SNSM, le 18 février 2019, dans la Manche.

Eurozapping : ruée des migrants vers le Royaume-Uni ; l'euthanasie confirmée aux Pays-Bas

Le livre de Fabienne Gauclin \"Si mon fils ne veut plus vivre...\"

"À un moment, il faut se dire : c'est sa vie, son choix", confie la maman de Giani, qui a voulu mourir

Giani et Fabienne Gauclin

"J'ai aidé mon fils à mourir" : Fabienne Gauclin raconte son combat

Betty, 92 ans, en train de manger une glace avec Steven Miles, le ministre de la Santé du Queensland, alors qu\'elle a pu quitter les soins palliatifs pour quelques heures, le 25 juillet 2019 à Brisbane (Australie). 

En Australie, une ambulance va réaliser les dernières volontés de ses patients

Rachel Lambert, épouse de Vincent Lambert, devant la Cour d\'appel de Reims (Marne), le 9 juin 2016.

Vincent Lambert a été inhumé en Meurthe-et-Moselle

Le procureur de Reims Matthieu Bourrette à Reims (Marne), le 11 juillet 2019.

Le corps de Vincent Lambert a été restitué à sa veuve après autopsie

Marion Broucke discute du cas Vincent Lambert.

Affaire Vincent Lambert : comment se déroule l'arrêt des soins d'un patient

François Lambert, le neveu de Vincent Lambert, lors d\'une conférence de presse place de la République, à Paris, le 11 juillet 2019.

Le décès de Vincent Lambert divise, une enquête ouverte pour déterminer les causes de sa mort

Le procureur de la République de Reims (Marne), Matthieu Bourrette, le 11 juillet 2019.

Décès de Vincent Lambert : la fin d'un long combat judiciaire

Vincent Lambert sur son lit d\'hôpital en septembre 2013. 

Vincent Lambert est mort à l'âge de 42 ans

Les informés du jeudi 11 juillet 2019.

François de Rugy maintenu dans ses fonctions, la mort de Vincent Lambert... Les informés de franceinfo du jeudi 11 juillet 2019

Le procureur de la République de Reims (Marne), Matthieu Bourrette, le 11 juillet 2019.

Cinq questions sur l'enquête ouverte après la mort de Vincent Lambert

1234567891017

Vous êtes à nouveau en ligne