Syrie : un centre pétrolier visé par des frappes françaises

France 2

Les bombardements ont eu lieu hier soir, dimanche 8 novembre. Une équipe de France 2 fait le point.

Un centre pétrolier du groupe Etat islamique au sud-est de Deir Ez-Zor en Syrie aurait été bombardé par des Mirage français dimanche 8 novembre. Le raid a duré deux heures. Cette frappe cible l'argent de Daesh, sa principale ressource financière : le pétrole. La vente rapporterait en moyenne 1,5 million d'euros par jour au groupe Etat islamique. Le brut est écoulé par des camions principalement par la Turquie.

Troisièmes frappes

Cette frappe est la troisième depuis le début des bombardements français en Syrie, le 27 septembre 2015. Les deux premières avaient visé des camps d'entrainement où se trouvent des combattants étrangers soupçonnés selon Paris de préparer des attentats en France. Une montée en puissance de la force de frappe française illustrée aussi par le départ sur zone du porte-avion Charles de Gaulle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne