La République en marche

Initialement baptisé En marche !, La République en marche est le parti politique fondé en avril 2016 par Emmanuel Macron. Alors ministre de l'Economie, l’ancien banquier d’affaire lance ce mouvement depuis sa ville natale d'Amiens (Somme), dans l'espoir de dépasser le clivage gauche-droite. Surtout, à un an de l'élection présidentielle, nombre d'observateurs y voient une première étape vers une aventure solitaire. Ce sentiment est confirmé lorsqu'en août 2016, Emmanuel Macron annonce qu'il quitte le gouvernement : "Je n'ai pas arrêté de proposer, de pousser. Si on veut réussir, il ne faut pas faire les choses à moitié, et malheureusement, on a fait beaucoup de choses à moitié." Candidat à l'élection présidentielle, il termine finalement en tête du premier tour, le 23 avril 2017, avant d'être élu au second face à Marine Le Pen. Après la démission d’Emmanuel Macron, sa présidente se nomme Catherine Barbaroux et son secrétaire général est le député finistérien Richard Ferrand. En mai 2017, le mouvement revendiquait près de 350 000 adhérents.
plus
Sacha Houlié, député LREM de la Vienne, le 22 octobre 2018 sur franceinfo.

Élection du délégué général de LREM : le député Sacha Houlié souhaite un "candidat qui ait un projet, pour nous faire gagner les européennes"

La députée de La République en marche Laetitia Avia à l\'Assemblée nationale, le 28 juillet 2017.

Vous en parlerez aujourd'hui. L'espièglerie autour de la glottophobie de la députée Laetitia Avia

La députée LREM de La Manche, Sonia Krimi, lors d\'un rassemblement contre les violences faites aux femmes le 25 novembre 2017.

Les députés LREM "ni frondeurs ni godillots", se félicite Sonia Krimi

Edouard Philippe et Emmanuel Macron à Paris, le 23 mars 2018.

Édouard Philippe beaucoup plus populaire qu'Emmanuel Macron

Colloque d\'En Marche le 20 octobre 2018.

Politique : LREM, en marche dispersée

Colloque d\'En Marche le 20 octobre 2018.

En Marche tient son Conseil à Paris avec le remplacement de Castaner dans tous les esprits

Marlène Schiappa, lors d\'un meeting de La République en marche, à Lyon, le 29 septembre 2018.

Marlène Schiappa envisage d'être candidate à la tête de La République en marche

Une séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 29 mai 2018.

Accent moqué par Mélenchon : la proposition de loi contre la "glottophobie" était un "trait d'humour"

Aurélien Taché, député La République en marche du Val d\'Oise, sur franceinfo le vendredi 19 octobre.

Direction de LREM : "Il faut quelqu'un qui puisse consacrer tout son temps à la gestion du mouvement" selon Aurélien Taché, député de La République en marche

Aurélien Taché, député La République en marche du Val d\'Oise, sur franceinfo le vendredi 19 octobre.

Direction de LREM : "Il faut quelqu'un qui puisse consacrer tout son temps à la gestion du mouvement" selon Aurélien Taché, député de La République en marche

Philippe Grangeon, lors du premier Conseil de La République en marche, le 18 novembre 2017.

Philippe Grangeon désigné pour assurer l'intérim à la direction de La République en marche

Jean-Luc Mélenchon s\'exprime devant les journalistes, le 19 octobre 2018, au siège de La France insoumise, à Paris.

"Glottophobie" : faut-il punir ceux qui se moquent des accents ?

Un réfugié s\'endort dans un centre d\'accueil, en Savoie, le 27 janvier 2016.

Migrants : les députés votent un crédit d'impôt pour les Français qui hébergent des réfugiés

Le président de la République lors de son allocution télévisée, mardi 16 octobre. 

La vidéo de l'allocution d'Emmanuel Macron n'a été vérifiée par personne avant sa diffusion

Le député de La France insoumise Adrien Quatennens, lors d\'une session de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 14 mars 2018.

Quatennens (LFI) : "Une affaire politique maquillée en affaire judiciaire"

Emmanuelle Wargon, la nouvelle secrétaire d\'Etat à l\'Ecologie, à l\'Assemblée Nationale le 16 octobre 2018.

VIDEO. Quand la nouvelle secrétaire d'Etat à l'Ecologie défendait l'huile de palme et les OGM

Les députés membres du nouveau groupe parlementaire \"Liberté et territoires\" lors d\'une conférence de presse organisée à l\'Assemblée nationale, mercredi 17 octobre 2018.

Un huitième groupe parlementaire créé à l'Assemblée nationale, un record

Christophe Castaner à l\'Elysée, le 10 octobre 2018 à Paris.

"Kéké", "gros bosseur", parfois "brutal"... Qui est Christophe Castaner, le nouveau ministre de l'Intérieur ?

Gabriel Attal, porte-parole d’En Marche, député LREM des Hauts-de-Seine.  

Gabriel Attal : "Jean-Luc Mélenchon fait l’éloge de l’impunité pour les puissants"

Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée mardi 16 ocotobre 2018.

Allocution d'Emmanuel Macron : "On a vu un président à bout de souffle" estime Laurence Sailliet, porte-parole LR

Pierre Person, lors de la première convention du mouvement La Jeunesse avec Macron, le 17 mars 2018.

Le brief politique. Pierre Person bien placé dans la guerre de succession à LREM

La passation de pouvoir au ministère de l\'Intérieur entre Édouard Philippe et Christophe Castaner, mardi 16 octobre.

Gouvernement : un tandem à Beauvau

Le remaniement du gouvernement d\'Edouard Philippe serait \"imminent\"...

Remaniement : le nouveau gouvernement annoncé

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d\'État auprès du ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères sur franceinfo le mardi 16 octobre.

Remaniement : Emmanuel Macron "reste sur ses fondamentaux" estime le secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le nouveau ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, place Beauvau, à Paris, le 16 octobre 2018.

Christophe Castaner : portrait du nouveau ministre de l'Intérieur

Christophe Castaner sur les marches de l\'Élysée, le 19 septembre 2018.

Gouvernement : les entrants, les sortants

Christophe Castaner à l\'Elysée, le 10 octobre 2018 à Paris.

Remaniement : Christophe Castaner, l'homme du président

Le Premier ministre Edouard Philippe échange avec Christophe Castaner, le 26 septembre 2018, à l\'Assemblée nationale. 

Remaniement : quels signes politiques envoyés ?

Christophe Castaner à l\'Elysée, le 10 octobre 2018 à Paris.

"Kéké", "gros bosseur", parfois "brutal"... Qui est Christophe Castaner, le nouveau ministre de l'Intérieur ?

La passation de pouvoir au ministère de l\'Intérieur entre Édouard Philippe et Christophe Castaner, mardi 16 octobre.

"Tambouille politicienne", "instabilité" ou "rassemblement"... Les réactions politiques au remaniement

123456789102030

Vous êtes à nouveau en ligne