Nucléaire

En France, la question du nucléaire est une question très politique. Elle a été un des enjeux clés de la campagne présidentielle de 2012 et beaucoup se demandent s’il faut sortir du nucléaire. La réponse n’est pas évidente tant la France s’appuie encore énergétiquement et économiquement dessus. Le président Hollande, s’il cherche à réduire cette dépendance énergétique, soutient quand même l’industrie nucléaire. Pourtant, les contestations sont nombreuses et Greenpeace dénonce les failles de sécurité des centrales françaises. Quelques incidents, comme celui de la centrale de Cattenom d’où un composant non toxique mais polluant s’est échappé en juillet 2013, semblent parfois leur donner raison.
plus
La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, près d\'Orléans, le 23 octobre 2018.

Le gouvernement compte ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici 2035

La centrale nucléaire de Fukushima en décembre 2011, 9 mois après le séisme et le tsunami qui ont ravagé la région en mars 2011.

Le gouvernement japonais pourrait rejeter les eaux contaminées de Fukushima dans le Pacifique

François de Rugy, ministre de la Transition écologique, invité de franceinfo le 9 novembre 2018.

Nucléaire, prix des carburants, prime à la conversion... François de Rugy s'explique

Le site de construction de l\'EPR de Flamanville (Manche), le 16 novembre 2016. 

Loir-et-Cher : une nouvelle centrale nucléaire ?

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 14 mars 2011.

Les Français de moins en moins favorables au nucléaire

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a confirmé que la centrale allait tout de même cesser son activité. 

L'annulation du décret de fermeture de Fessenheim "sanctionne la gestion calamiteuse du gouvernement", selon le maire de la commune

Yannick Rousselet, en charge des questions nucléaires chez Greenpeace, le 14 septembre 2015.

Annulation du décret de fermeture de Fessenheim : "On était les premiers à dire qu'il était complètement invalide", assure Greenpeace

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 14 mars 2011.

Le Conseil d'Etat annule le décret sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Des activistes manifestent pour la sortie du nucléaire, à Paris, le 13 octobre 2018.

Une majorité de Français sont opposés à l'énergie nucléaire, selon un sondage

Emmanuel Macron, le 17 octobre 2018, à l\'Elysée. 

Total, EDF ou Vinci réunis à l'Élysée pour discuter énergie : les ONG dénoncent "une réunion de dinosaures"

Le président des États-Unis Donald Trump le 8 mai 2018.

Retrait des États-Unis d'un traité nucléaire : "700 millions d'Européens se retrouvent face à une nouvelle menace de guerre"

La centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, le 13 octobre 2015.

Les réacteurs de la centrale de Fessenheim devront s'arrêter au plus tard en 2020 et 2022

Donald Trump salue la presse, à Washington (Etats-Unis), le 20 octobre 2018.

États-Unis : Donald Trump se retire d'un accord nucléaire avec la Russie

Désintox. Non, il n\'y a pas eu d\'explosion nucléaire en Wallonie

Désintox. Non, il n'y a pas eu d'explosion nucléaire en Wallonie

Vue aérienne datée du 06 juin 2000 de l\'atoll de Fangataufa et du bunker de tir d\'où fut tiré le 24 août 1968 le premier essai thermonucléaire français.

Polynésie : les indépendantistes portent plainte devant la Cour pénale internationale contre l’État français

L\'atoll de Mururoa, en Polynésie, où la France a mené des essais nucléaires jusqu\'en 1996.

Polynésie : une plainte contre la France pour crimes contre l'humanité en raison des essais nucléaires

Des visiteurs sur le site de la première centrale à énergie solaire d\'Ukraine, le 5 octobre 2018, à Tchernobyl (Ukraine).

Une centrale solaire voit le jour à Tchernobyl

La centrale nucléaire de Fessenheim.

Fessenheim : "Depuis le temps qu'on attend, il serait temps de la fermer" estime l'eurodéputée Michèle Rivasi

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 13 octobre 2013.

Fessenheim : quelles mesures après la fermeture de la centrale ?

 François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, invité de franceinfo le 4 octobre 2018.

VIDEO. Fermer Fessenheim et ouvrir Flamanville : François de Rugy "envisage de ne pas faire les deux en même temps"

Un champ d\'éoliennes (image d\'illustration).

Marché de l'électricité : seuls trois fournisseurs proposent une électricité "vraiment verte", selon Greenpeace

L\'eurodéputé écologiste Yannick Jadot, le 27 septembre 2018.

Yannick Jadot raille Edouard Philippe, "le grand homme d'Areva" qui mène une politique énergétique "sur instructions d'EDF"

Sébastien Lecornu, secrétaire d\'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invité de franceinfo le 25 septembre 2018.

VIDEO. Fermeture de Fessenheim : la commune bénéficiera d'un "système de transition de fiscalité" annonce Sébastien Lecornu

Donald Trump et Kim Jong un se rencontrent à Singapour, le 11 juin 2018.

Washington se dit prêt à reprendre "immédiatement" les négociations sur le nucléaire avec la Corée du Nord

Un gigantesque barrage de 135 m de haut a été construit il y a 50 ans, à Vouglans, dans le Jura. EDF promet qu\'il surveille l\'ouvrage mais il y aurait-il un risque de rupture ?

Jura : le barrage de Vouglans "peut péter instantanément" et inonder l'Ain et le Rhône

Un gigantesque barrage de 135 m de haut a été construit il y a 50 ans, à Vouglans, dans le Jura. EDF promet qu\'il surveille l\'ouvrage mais il y aurait-il un risque de rupture ?

Jura : le barrage de Vouglans à l'origine du scénario catastrophe

Des déchets nucléaires enfouis inquiètent les Alsaciens.

Déchets toxiques: le site qui inquiète l'Alsace

La centrale du Bugey serait-elle menacée en cas de rupture du barrage de Vouglans ? 

VIDEO. En cas de rupture du barrage de Vouglans, EDF prévoit que l'eau s'arrêterait juste au pied d'une centrale nucléaire

\"Envoyé spécial\" envisage les conséquences d\'une rupture du barrage de Vouglans : Lyon sous 6 mètres d\'eau et un nouveau Fukushima dans la vallée du Rhône

VIDEO. "Envoyé spécial" envisage les conséquences d'une rupture du barrage de Vouglans : Lyon sous 6 mètres d'eau et un nouveau Fukushima dans la vallée du Rhône

Photo non datée fournie le 14 avril 2017 par l\'agence officielle nord-coréenne, montrant Kim Jong-un inspectant des exercices militaires, en Corée du Nord.

Corée du Nord / Etats-Unis : un risque d’escalade ?

123456789102030

Vous êtes à nouveau en ligne