Election Présidentielle

L'élection présidentielle a lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Le scrutin a lieu dans tous les bureaux de vote en métropole et dans les collectivités d’outre-mer. La plupart des bureaux ouvriront à 8 heures du matin et fermeront à 19 heures. Dans certaines grandes villes, des dérogations prévoient cependant une fermeture des bureaux à 20 heures.

Les candidats sont au nombre de onze : Nathalie Arthaud pour Lutte ouvrière ; François Asselineau pour l’Union populaire républicaine ; Jacques Cheminade pour Solidarité et progrès ; Nicolas Dupont-Aignan pour Debout La France ; François Fillon pour Les républicains ; Benoît Hamon pour le Parti socialiste  Jean Lasalle pour Résistons ! ; Marine Le Pen pour le Front National ; Emmanuel Macron pour le mouvement En marche ! ; Jean-Luc Mélenchon pour la France insoumise et Philippe Poutou pour le Nouveau Parti anticapitaliste.

Pour participer au scrutin, il faut être âgé de 18 ans ou plus au jour de l’élection, posséder la nationalité française, jouir de ses droits civiques et politiques, et enfin être inscrit sur les listes électorales. La révision des listes électorales utilisées en 2017 prend fin le 31 décembre 2016. Au-delà de cette date, les inscriptions en vue de voter lors de la présidentielle 2017 sont impossibles.

L’élection se déroule au suffrage universel au scrutin uninominal direct à deux tours. Elle est régie par les articles 6, 7 et 58 de la Constitution, la loi organique en établissant certains détails. Le candidat élu doit recueillir la majorité des suffrages exprimés. Si une majorité ne se dégage pas au premier tour, il est procédé à un second tour auquel participent les candidats arrivés en première et deuxième positions lors du premier tour.

La proclamation des résultats appartient au Conseil constitutionnel, qui est chargé de veiller à la régularité du scrutin. Le candidat proclamé élu est président de la République pour un mandat de cinq ans. Une même personne ne peut accomplir plus de deux mandats consécutifs.

plus
Les candidats à l\'élection présidentielle de 2017 Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Benoît Hamon, lors d\'un débat télévisé, le 20 mars 2017. 

Présidentielle 2017 : la plainte d'Anticor concernant plusieurs comptes de campagne classée sans suite

Le palais de l\'Elysée à Paris le 14 septembre 2018.

Les soutiens de François Fillon sont ceux qui ont le plus partagé de "fake news" durant la présidentielle, selon une étude

Le président de la République Emmanuel Macron, le 17 septembre 2018, à l\'Elysée, à Paris.

Jugement en décembre pour deux hommes accusés d'avoir usurpé l'identité d'Emmanuel Macron dans des e-mails

Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Alger (Algérie), le 6 décembre 2017.

POINT DE VUE. Comment expliquer la fin de l'état de grâce d'Emmanuel Macron

François Fillon et son épouse Penelope, le 20 mars 2017.

Affaire Fillon : l’enquête continue

La candidate à la présidentielle brésilienne Marina Silva, le 30 août 2014 à Rio de Janeiro.

Brésil : qui sera le prochain président ?

L\'écrivain Philippe Besson, à Nice, le 11 février 2016.

Philippe Besson : une nomination qui fait polémique

La couverture du livre de Jean-Luc Bennahmias

Jean-Luc Bennahmias : Nicolas Hulot "a été au bout"

Les idées claires : Les journalistes sont-ils tous de gauche ?

L\'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva durant un meeting à Curitiba (Brésil), le 28 mars 2018.

Brésil : emprisonné, Lula se présente à la future élection présidentielle

L\'association Anticor a porté plainte contre quatre candidats à la présidentielle de 2017, le 13 juin 2018. Il s\'agit de Benoît Hamon, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.

Comptes de campagne : le point sur ce qui est reproché à quatre candidats

Benoît Hamon, alors candidat à la présidence de la République, donne un meeting à la Mutualité, à Paris, le 23 avril 2017.

Comptes de campagne : Benoît Hamon a bénéficié de 310 000 euros de ristournes

Deux passants devant les affiches de campagne des candidats à l\'élection présidentielle, le 10 avril 2017, à Paris.

Comptes de campagne : Anticor demande une enquête sur Macron, Mélenchon, Le Pen et Hamon

Emmanuel Macron, le 9 juin 2018, à La Malbaie (Canada), lors du sommet du G7.

Ristournes accordées à Emmanuel Macron : Sylvain Tronchet, journaliste à la cellule investigation de franceinfo, a répondu à vos questions

VIDEO. Andrés Manuel López Obrador, le candidat anti-corruption qui veut réduire les inégalités au Mexique.

VIDEO. Andrés Manuel López Obrador, le candidat anti-corruption qui veut réduire les inégalités au Mexique

Emmanuel Macron, le 12 juillet 2016 lors d\'un meeting à la Mutualité, à Paris.

Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : on vous résume l'affaire des ristournes

Emmanuel Macron, lors de son discours de présentation de son programme, le 2 mars 2017.

Présidentielle 2017 : la campagne de Macron à prix cassés ?

François Logerot, président de la commission des comptes de campagne

Ristournes au candidat Emmanuel Macron : les ratés de la Commission des comptes de campagne

Campagne d'Emmanuel Macron : des ristournes très généreuses ?

Emmanuel Macron lors d\'un meeting au Parc des Expositions à Paris, le 23 avril 2017.

Arnaud Jolens, un metteur en scène "cher" à Emmanuel Macron

Jean-Christophe Picard, président de l’association Anticor, le 27 août 2017, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire).

Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : "La Commission semble complètement dépassée" et "n'est plus à la hauteur des enjeux", selon Anticor

Emmanuel Macron, lors de son discours de présentation de son programme, le 2 mars 2017.

INFO FRANCEINFO. Prix cassés, ristournes cachées... Nouvelles révélations sur les petits arrangements de la campagne d’Emmanuel Macron

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, le 7 juin 2018.

Les comptes de campagne d'Emmanuel Macron ont été "validés", réaffirme le porte-parole du gouvernement face aux nouvelles révélations

Emmanuel Macron, le 19 avril 2017, pendant la campagne présidentielle, à Nantes (Loire-Atlantique).

Présidentielle : les remises dont a bénéficié Emmanuel Macron ne sont pas "illicites", assure la Commission des comptes de campagne

Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, le 4 avril 2018 à Paris.

VIDEO. L'étonnante explication de Julien Denormandie sur les ristournes accordées au candidat Macron

Emmanuel Macron, alors ministre de l\'Economie, lors d\'un meeting pour son mouvement \"En marche !\", à la maison de la Mutualité, à Paris le 12 juillet 2016.

Campagne présidentielle : la société d'événementiel GL Event dément avoir accordé des "cadeaux" à Macron

Emmanuel Macron, le 12 juillet 2016 lors d\'un meeting à la Mutualité, une salle louée gratuitement.

Campagne présidentielle : les étonnantes ristournes dont a bénéficié Emmanuel Macron

Louis Aliot, député Rassemblement national, le 7 juin 2018.

Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : Louis Aliot pose la question d'un éventuel dépassement du "plafond autorisé" de dépenses

Emmanuel Macron accompagné d\'Alexis Kohler, son ancien directeur de cabinet à Bercy, en réunion à Matignon (Paris), le 7 mars 2016. 

Qui est Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée, visé par une enquête pour des soupçons de conflits d'intérêts ?

Jean-Luc Mélenchon, sur les bancs de l\'Assemblée nationale, le 16 mai 2018.

Comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire pour procéder à des vérifications

123456789102030405060708090100166

Vous êtes à nouveau en ligne