Les investisseurs étrangers attirés par la France

FRANCE 2

Le patron de Microsoft était à Paris ce 9 novembre, où il a rencontré François Hollande et confirmé un nouvel investissement dans l'Hexagone. 

Ils aiment la France et ont choisi d'y investir. Des grandes entreprises américaines montrent leur intérêt pour l'Hexagone. Ce 9 novembre, c'est le PDG de Microsoft qui a rencontré François Hollande, avec un chèque à la main : 83 millions d'euros, soit 70 millions pour des start-up françaises, et 13 millions pour un partenariat avec l'Éducation nationale. Au total, entre 250 et 300 jeunes entreprises devraient bénéficier de cet argent.

Une autre Silicon Valley ?

Aujourd'hui, 25% du capital de ces sociétés émergentes provient d'investisseurs étrangers. Ainsi, le patron de Cicso, John Chambers, a déboursé 200 millions d'euros pour les start-up. En visite en France il y a un mois, il a comparé le pays à la Silicon Valley. "En France, le gouvernement est un moteur, la population possède un très haut niveau de compétences, la communauté des start-up a besoin d'aide mais possède un très fort potentiel".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne