Elections Européennes

Les titres

La ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, avant un Conseil des ministres à Berlin (Allemagne), le 15 juillet 2019.

La commission européenne d'Ursula von der Leyen peut se mettre au travail

Marine Le Pen, au Parlement européen, à Strasbourg, le 11 mars 2015.

Assistants du FN : les investigations qui inquiètent le parti de Marine Le Pen

Thierry Breton le 14 novembre 2019 lors de son audition au Parlement européen.

Thierry Breton vers le poste de commissaire européen au marché intérieur

Amélie de Montchalin, secrétaire d\'État chargée des Affaires européennes, était l\'invitée de franceinfo lundi 28 octobre. 

VIDEO. Candidature de Thierry Breton à la Commission européenne : si elle est rejetée, la France "n'a pas de plan C", affirme Amélie de Montchalin

Thierry Breton, le 19 septembre 2019 à Angers (Maine-et-Loire).

Quatre choses à savoir sur Thierry Breton, le nouveau candidat de la France pour la Commission européenne

Manon Aubry au Parlement européen le 17 septembre 2019. 

Candidature de Thierry Breton à la Commission européenne : "Emmanuel Macron prend un nouveau risque", estime Manon Aubry

Raphaël Glucksmann, sur le plateau de Questions politiques, le 20 octobre.

VIDEO. Jusqu'à présent, "on se réfugiait derrière le parapluie américain" mais maintenant "on se rend compte que papa est dingue", estime Raphaël Glucksmann

Emmanuel Macron lors du sommet de Lyon au Fonds mondial contre le sida, le paludisme et la tuberculose, jeudi 10 octobre 2019.

Le rejet de la candidature de Sylvie Goulard au poste de commissaire européenne, une première pour la France

Le Parlement européen, le 2 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin).

“Le Parlement européen n'obéit pas au doigt et à l’œil des chefs d’Etat des pays!”

Amélie de Montchalin était l\'invitée de France Inter vendredi 11 octobre. 

VIDEO. Rejet de la candidature de Sylvie Goulard : "Une crise institutionnelle majeure pour l’Europe", estime Amélie de Montchalin

Sylvie Goulard, commissaire européenne candidate au Marché intérieur, le 12 septembre 2019 à Genval (Belgique).

Conflits d'intérêts, emploi fictif... Ces candidats à la Commission européenne embarrassés par des affaires

Six mois après les élections européennes, une enquête a été ouverte pour des faits supposés de bourrage d\'urne à La Réunion. Deux personnes ont été placées en garde à vue grâce à des vidéos récupérées par Mediapart.

Européennes : soupçons de bourrage d'urne à La Réunion

Jean-Marie Le Pen dans sa maison à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), le 10 janvier 2019. 

Jean-Marie Le Pen publie le 2e tome de ses Mémoires

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à Bruxelles, le 10 septembre 2019. 

"Protéger le mode de vie européen" : l'intitulé du portefeuille du nouveau commissaire européen fait polémique

63% des Français interrogés ont une \"bonne opinion\" de Christine Lagarde, récemment nommée à la tête de la BCE.

Christine Lagarde veut reverdir et dépoussiérer la BCE

Retailleau

Les Républicains : une rentrée sur le thème de l'unité

Italie, Lazar

Politique en Italie: “Ce populisme met en danger la démocratie libérale et participative”

EELV

Europe Ecologie Les Verts dévoile son plan de bataille pour les municipales

Raphaël Glucksmann, invité de France Inter le 22 août 2019.

VIDEO. Raphaël Glucksmann appelle à dépasser les partis politiques pour battre Emmanuel Macron en 2022

Ursula von der Leyen lors d\'une conférence de presse à Bruxelles, le 10 juillet 2019.

La conservatrice allemande Ursula von der Leyen est élue, de justesse, présidente de la Commission européenne

Populimse Bulgarie

Micro européen. Bulgarie : le "cauchemar" de Bruxelles

Le Parlement européen, le 2 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin).

Parlement européen : Pascal Canfin prend la tête de la commission Environnement

Ian Brossat, le 4 avril 2019 à Paris.

"Rappelle-toi que tu es de gauche !" : Ian Brossat tance Yannick Jadot qui n'a pas exclu des alliances avec la droite

L\'Italien David Sassoli lors de la session plénière du nouveau Parlement européen, le 3 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin).

L'Italien David Sassoli est le nouveau président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi

Le socialiste italien David-Maria Sassoli lors du scrutin au Parlement européen, mercredi 3 juillet 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin);

DIRECT. Le socialiste italien David Sassoli est élu président du Parlement européen

Emmanuel Macron arrive à Bruxelles, mardi 2 juillet 2019. 

DIRECT. "Cet accord est le fruit d'une entente franco-allemande", assure Macron après l'annonce de l'équipe choisie pour les postes clés de l'UE

Les députés européens lors de la session inaugurale du Parlement à Strasbourg, le 2 juillet 2019.

Union européenne : aucun accord pour les nominations

Le Parlement européen à Strasbourg (Bas-Rhin).

Parlement européen : c'est l'heure de la rentrée pour les eurodéputés français

Seb Dance, député européen 

"On fait comme si" : l'étrange rentrée parlementaire des eurodéputés britanniques coincés par le Brexit

De gauche à droite : le Britannique Magid Magid, l\'Allemand Nico Semsrott et l\'Italien Pietro Bartolo.

Ancien réfugié, humoriste, prisonnier politique... On vous présente cinq eurodéputés aux profils atypiques

1234567891020304048

Tout savoir sur l'élection européenne 2019

Du 23 au 26 mai, les citoyens de l'Union européenne sont appelés à élire pour cinq ans leurs représentants au Parlement européen.

Comment se déroulent les élections européennes ?

Selon les pays, l'élection se déroulera entre le 23 et le 26 mai. En France, elle aura lieu le dimanche 26 mai. En raison du Brexit, le Royaume-Uni, qui ne fera plus partie de l'Union européenne à partir du 29 mars, ne sera pas représenté dans le nouveau Parlement. C'est également en raison du Brexit que les effectifs du Parlement européen ont été revus à la baisse. Alors que 751 eurodéputés avaient été élus en 2014, ils ne seront que 705 dans le prochain hémicycle.

Chaque Etat membre de l'UE désigne un certain nombre d'eurodéputés en fonction de sa population. La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne permet à la France de gagner cinq sièges, passant de 74 députés à 79. Chacun des 27 pays de l'Union européenne détermine l'organisation du scrutin, pourvu qu'il se déroule au suffrage universel direct et à la proportionnelle.

Qui peut voter ?

Pour voter en France, il faut être Français, être âgé d’au moins 18 ans, jouir de ses droits civils et politiques. Il faut, de plus, être inscrit sur les listes électorales. Si ce n'est pas le cas, un électeur français a jusqu'au 31 mars pour le faire. Les jeunes qui fêtent leurs 18 ans en 2019 et qui n'ont pas été inscrits d'office peuvent le faire jusqu'au 16 mai.

Les citoyens de l'Union européenne vivant en France peuvent également participer à l'élection des représentants français au Parlement européen. Pour cela, ces personnes doivent être inscrites sur une liste électorale complémentaire dans leur commune de résidence et s'engager à ne voter qu'en France.

Qui peut être candidat ?

Pour être candidat aux élections européennes en France, il faut être âgé d'au moins 18 ans et être citoyen de l'un des 27 Etats membres de l'Union européenne. Il n'est donc pas nécessaire d'être Français, mais dans ce cas il faut être domicilié ou résider en France depuis au moins 6 mois et jouir du droit d'éligibilité dans son pays d'origine. Un candidat ne peut pas présenter simultanément une candidature en France et dans un autre Etat membre.

Par ailleurs, le mandat de député européen est incompatible avec certaines autres fonctions comme membre d'un gouvernement, député, sénateur, maire, président de conseil départemental ou régional. Si un candidat élu député européen se trouve dans cette situation, il doit démissionner du mandat qu'il détenait auparavant.

En France, les candidats doivent se présenter sur une liste comportant 79 noms composée alternativement d'un candidat de chaque sexe. Le dépôt des listes doit être effectué entre le 23 avril et le 3 mai.

Comment fonctionne le mode de scrutin proportionnel ?

Les représentants français au Parlement européen sont élus en 2019 dans le cadre d'une circonscription nationale unique et non plus dans des circonscriptions régionales comme ce fut le cas en 2004, 2009 et 2014.

Il n'y a qu'un seul tour de scrutin. Les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés bénéficient d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix, les sièges étant attribués aux candidats selon l'ordre de présentation sur chaque liste. Les listes obtenant moins de 5% ne seront donc pas représentées au Parlement européen. Enfin, seules les listes ayant recueilli plus de 3% des suffrages exprimés pourront être remboursées de leurs frais de campagne.
Vous êtes à nouveau en ligne