G20 : d'importants heurts en marge du sommet

France 3

À l'ouverture du G20 à Hambourg (Allemagne), des affrontements opposent forces de l'ordre et manifestants voulant perturber le sommet.

Les opposants au sommet du G20 ne désarment pas. Des centaines de personnes se sont encore rassemblées à Hambourg, ce vendredi 7 juillet dans la matinée. Les policiers les repoussent avec des canons à eaux et les poursuivent même dans les parcs de la ville. D'autres manifestants ont même incendié des voitures provoquant un panache de fumée noire qui s'élève au-dessus de la ville. Les manifestants veulent perturber la réunion de ce sommet des 20 plus grands pays de la planète.

20 000 policiers

La nuit dernière déjà, des affrontements violents ont éclaté et auraient fait 111 blessés parmi les forces de l'ordre. Les manifestants font aussi état de nombreux blessés dans leur rang et comptent 29 personnes interpellées. Ce matin, la ville est comme en état de siège alors que 20 000 policiers venus de toute l'Allemagne quadrillent les rues pour l'ouverture de ce sommet, dont le point d'orgue sera la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne