Plan climat : l'enjeu des passoires thermiques

France 3

Les édifices qu'on nomme passoires thermiques sont extrêmement consommateurs d'énergie. Nicolas Hulot a proposé de s'y attaquer dans son Plan climat dévoilé hier, le jeudi 6 juillet.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est l'une des annonces du Plan climat de Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, ce 6 juillet : la lutte contre les passoires thermiques. Ce sont ces bâtiments mal isolés et gros consommateurs d'énergie qui seraient 7 millions en France. Ils ont besoin d'un chantier de réhabilitation et d'isolation pour pallier leurs défauts. "Une passoire thermique est une maison où il y a de grandes zones froides qu'on n’arrive jamais à chauffer comme la cage d'escalier ou la salle de bain... ", explique Sébastien Plantelin, responsable de l'agence FCA.

Des bénéfices pour le climat et pour le porte-monnaie

"Le but d'un chantier c'est de faire 30% d'économie d'énergie de chauffage à la maison", continue-t-il. Des économies parfois conséquentes pour le porte-monnaie, mais non négligeables aussi pour l'environnement, car les passoires thermiques gaspillent chaque année l'équivalent de la production de sept réacteurs nucléaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne