Égypte : la détresse des chrétiens d'Orient, menacés par l'État islamique

Les Coptes d'Égypte, minorité chrétienne, sont la cible de plus en plus d'attaques de jihadistes du groupe Etat islamique. Beaucoup ont décidé de fuir, ceux qui restent vivent dans la terreur au quotidien.

Il y a quelques semaines, Nabila, 65 ans, a dû fuir sa maison à El-Arich (Égypte). En pleine nuit, des hommes du groupe Etat islamique entrent chez elle, abattent son fils et son mari sous ses yeux et mettent le feu.

"Je me souviens de ces hommes cagoulés et armés se tenant devant moi. Je leur ai crié 'qu'avez-vous fait à mon fils ?'. Ils m'ont dit de me taire et de 'dégager'", raconte-t-elle au micro de France 2. Contrainte de quitter sa ville, Nabila trouve refuge dans cette église à 200 km de chez elle.

"J'attendais la mort derrière la porte"

Une guérilla terroriste infiltrée parmi la population, c'est aussi ce qu'a vécu ce vendeur de tapis. Un matin, il voit des hommes armés faire irruption dans le souk pour le tuer. Il réussira à se sauver. "Je suis resté neuf jours enterré chez moi. J'attendais la mort derrière la porte, avant de réussir à avoir le courage de fuir", explique-t-il, la mine fatiguée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne