Le pape se rend en Égypte pour défendre la paix et le dialogue

Trois semaines après les attentats dans deux églises coptes en Égypte, le pape y est attendu en ami et messager de la paix.

Il y a trois semaines, des attentats dans deux églises coptes ont fait plus de 40 morts en Égypte, à Tanta et Alexandrie. Le pape François doit se rendre dans le pays, ce vendredi 28 avril. Ce n'est que la seconde visite d'un pape en Égypte en 17 ans. Un déplacement sous haute surveillance.

"Après ces attentats qui ont visé des chrétiens coptes, l'état d'urgence a été décrété en Égypte pour trois mois. L'objectif du pape François est double : il veut montrer à la fois son soutien aux chrétiens d'Orient, mais il veut également montrer que le dialogue reste possible avec l'Islam", explique François Beaudonnet, envoyé spécial au Caire.

Trois moments forts lors du déplacement

Pour ce déplacement du pape, il y aura trois moments forts. "Le premier ça sera ce vendredi 28 avril, dans l'après-midi, devant l'université Al-Azhar qui est l'institution sunnite la plus prestigieuse. Il prononcera un discours. Ensuite, il se rendra dans une église du Caire qui avait été frappée par un attentat au mois de décembre dernier. Et enfin, demain matin, il prononcera une grande messe dans un stade de la banlieue du Caire", poursuit le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne