Etat islamique

Juin 2014, le Proche-Orient est en crise après une offensive sans précédent lancée par les djihadistes salafistes de l'État islamique en Irak et au Levant. Après la prise de Falloujah (centre de l'Irak) le 4 janvier, c'est Mossoul, deuxième ville du pays avec plus de 2 millions d'habitants, qui tombe sous le coup de l'État islamique. Les djihadistes s'emparent ensuite des provinces de Kirkouk (ouest) puis Salah ad-Din (nord), faisant craindre la naissance d'un "Djihadistan" au Proche-Orient. À partir de septembre 2014, une coalition internationale menée par les États-Unis décide d'une intervention aérienne pour endiguer la progression de l'EI. Ce groupe terroriste est considéré par l'ONU comme l'un des mouvements djihadistes les plus violents au monde, et est accusé de nombreux crimes de guerre.

plus
Photo d\'illustration d\'un avocat à Grasse (Alpes-Maritimes), le 29 mai 2017.

L'avocat soupçonné de financement terroriste voulait sauver des "bombes" ses clients

Des soldats américains et des combattants kurdes des Forces démocratiques syriennes patrouillent ensemble, le 4 novembre 2018 à Hassaké, en Syrie.

Un Américain capturé en Syrie dit avoir rejoint l'Etat islamique par curiosité

Des policiers au marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 décembre 2018.

Strasbourg : l'attaque du marché de Noël était préméditée

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian à Erbil, aux côtés du leader kurde irakien Massoud Barzani, le 15 janvier 2019.

Moyen-Orient : "L'Irak est redevenu un pivot" affirme Jean-Yves Le Drian en visite dans le pays

Le président Donald Trump s\'adresse aux Américains depuis la Maison Blanche le 8 janvier 2019, à propos du mur à la frontière mexicaine qu\'il aimerait voir construire.

Syrie : Donald Trump menace la Turquie d'un désastre économique

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors d\'une session de questions aux gouvernement à l\'Assemblée nationale le 19 décembre 2018.

"Tant que Daech ne sera pas vaincu, il importe que la coalition puisse poursuivre son action", assure Jean-Yves Le Drian en Irak

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères à l\'Elysée, le 24 octobre 2018.

Jean-Yves Le Drian en visite en Irak : "Pour l'instant, nous sommes là et nous restons"

Une Syrienne dans un campement pour déplacés, dans la province de Deir Ezzor, le 10 janvier 2019.

Quelque 25 000 personnes ont fui les combats dans l'est de la Syrie, selon l'ONU

Un convoi militaire américain à Manbij, au nord de la Syrie, le 30 décembre 2018.

Syrie : la coalition internationale annonce avoir entamé le retrait de ses troupes

Portrait de Mehdi Nemmouche, principal suspect dans la tuerie du Musée juif de Bruxelles (Belgique).

Mehdi Nemmouche : procès de l’attentat terroriste du musée juif de Bruxelles

Le site internet de la BBC, jeudi 10 janvier 2019.

La Russie accuse la BBC de propager les idées du groupe Etat islamique

Les deux Françaises ont été arrêtées après des coups de filet antiterroristes dans la province de Bursa, située dans le nord-ouest de la Turquie, le 2 janvier 2019.

Deux Françaises soupçonnées d'être liées au groupe Etat islamique arrêtées en Turquie

Un enfant en prison en Irak rapatrié en Russie

Russie : le retour des enfants de parents soldats de Daech

Des soldats français en Jordanie.

Nouvel An : aux côtés des militaires français

Maître Marie Dosé, avocate pénaliste, défend plusieurs femmes qui ont rejoint le groupe État islamique.

Rapatriement d'enfants de jihadistes : "Certains pays prennent leurs responsabilités, en France, on en est très loin", déplore une avocate

Des réfugiés dans le camp de Al-Hol, en Syrie, le 5 décembre 2016.

La Belgique condamnée à rapatrier les enfants de jihadistes

Un soldat YPG devant une Douchka en Syrie.

Retrait programmé de l'armée américaine de Syrie : les Kurdes se cherchent de nouveaux protecteurs

Des réfugiés dans le camp de Al-Hol, en Syrie, le 5 décembre 2016.

Belgique : la justice ordonne à l'Etat de rapatrier six enfants de jihadistes belges de Syrie

Un rassemblement à Rabat (Maroc), le 22 décembre 2018, en hommage aux deux touristes scandinaves dont les corps ont été découverts la veille dans le Haut-Atlas. 

Randonneuses tuées au Maroc : "Un réveil brutal" pour les habitants, mais le pays "était menacé depuis très longtemps"

Des troupes américaines circulent près du village de Yalanli, dans le nord de la Syrie, le 5 mars 2017. 

Syrie : la mise en garde turque à la France

Des troupes américaines circulent près du village de Yalanli, dans le nord de la Syrie, le 5 mars 2017. 

Syrie : une offensive turque contre les Kurdes est-elle imminente ?

L\'émissaire pour la coalition internationale antijihadistes, Brett McGurk, le 6 novembre 2016.

Etats-Unis : l'émissaire pour la coalition antijihadistes démissionne après l'annonce du retrait des troupes américaines de Syrie

Cherif Chekatt, auteur de l\'attentat perpétré le 11 décembre 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin).

Attentat à Strasbourg : les enquêteurs ont retrouvé une vidéo d'allégeance à l'EI sur une clé USB appartenant à Chekatt

Des troupes américaines circulent près du village de Yalanli, dans le nord de la Syrie, le 5 mars 2017. 

Syrie : les derniers combattants de Daech

Des troupes américaines circulent près du village de Yalanli, dans le nord de la Syrie, le 5 mars 2017. 

Syrie : quelles peuvent être les conséquences du retrait des troupes américaines ?

Un corbillard transportant les corps de deux touristes scandinaves assassinées quittent une morgue à Marrakech (Maroc), le 20 décembre 2018.

Meurtre de deux scandinaves au Maroc : les suspects avaient prêté allégeance au groupe Etat islamique

Le président américain Donald Trump lors d\'un discours à Kansas City, dans l\'Etat du Missouri (Etats-Unis), le 7 décembre 2018.

Syrie : Trump retire les soldats américains

Un corbillard transportant les corps de deux touristes scandinaves assassinées quittent une morgue à Marrakech (Maroc), le 20 décembre 2018.

Terrorisme : deux Scandinaves assassinées au Maroc

Les Kurdes manifestent contre la décision de Donald Trump de quitter la Syrie.

Les Kurdes vivent la décision de Donald Trump de quitter la Syrie comme une trahison

Un soldat de l\'armée afghane surveille une zone d\'où 9 000 familles ont fui à cause des combats entre l\'Etat islamique et les talibans, le 28 novembre 2017, à Hogyani (Afghanistan).

VIDEO. "Ils attaquent en permanence" : en Syrie, les Kurdes poursuivent le combat contre le groupe Etat islamique

123456789102030405060708081

Vous êtes à nouveau en ligne