Sécurité : vers des vigiles armés

France 2

Les vigiles affectés à la sécurité de certains sites pourraient bien disposer d'une arme.

Les vigiles mobilisés pour assurer la surveillance dans les stades, dans des salles de concert ou des centres commerciaux pourraient bientôt être armés. La nouvelle divise la population pour l'instant. Un passant "ne serait absolument pas rassuré" tandis qu'un autre "n'y verrait pas d'inconvénient s'il y a une bonne formation".

D'anciens policiers

Cette mesure est déjà prévue par la loi sous certaines conditions, mais dans les faits, très peu de sociétés de sécurité privées obtiennent le droit de port d'armes. Mais les attentats de 2015 ont changé la donne, et les autorités travaillent désormais sur un nouveau dispositif calqué sur celui des convoyeurs de fonds. Pour les syndicats de policiers, ce serait un moyen d'alléger la charge de travail des forces de sécurité, déjà très sollicitées par le plan Vigipirate. Les sociétés de sécurité privées font valoir un argument : beaucoup de leurs salariés sont d'anciens policiers ou gendarmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne