VIDEO. Et si les postiers faisaient passer le permis de conduire ?

FRANCE 3

Les députés ont adopté un amendement de la loi Macron ouvrant la voie à l'incorporation d'employés de La Poste parmi les inspecteurs chargés de l'examen du permis de conduire. Le gouvernement souhaite également réduire le délai d'attente pour passer l'examen.

En France, le délai d'attente pour passer le permis de conduire est deux fois plus long que la moyenne européenne. Chaque année, 1,3 million de candidats se présentent. Pour ceux qui échouent à leur première tentative, le délai d'attente moyen est de 98 jours pour pouvoir se présenter à nouveau. Un amendement à l'article 9 du projet de loi Macron, adopté par les députés, vise à le réduire.

Le principe : former les postiers pour qu'ils renforcent le nombre d'inspecteurs du permis, trop peu nombreux. "C'est une solution très pratique, très concrète, qui s'appuie sur une grande entreprise reconnue par les Français. (...) Nous avons un dispositif inattaquable", promet à France 3 Bruno Leroux, président du groupe PS à l'Assemblée nationale.

"On ne sait pas encore comment ça va se dérouler"

Cette proposition inattendue surprend du côté de La Poste. "Ça donne vraiment l'impression d'une société qui n'a plus du tout de stratégie", juge Régis Blanchot, syndicat Sud-PTT. Alain Barrault, secrétaire national CFDT, s'exprime ainsi : "La Poste de demain ne sera plus La Poste d'aujourd'hui. (...) Aller chercher de nouvelles activités, on est favorable. Sur la question du permis de conduire, on ne sait pas encore vraiment comment tout ça va se dérouler". Le courrier à distribuer se faisant plus rare, les 230 000 postiers qui craignent le chômage technique ont peut-être là une solution alternative.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne