VIDEO. Fin de combat pour les ex-ouvrières de Jeannette

FRANCE 3

Après avoir occupé pendant près d'un an leur ancienne usine de Caen, les anciennes salariées ont officiellement quitté les lieux, dans la douleur et après quelques tensions.

L'usine de la biscuiterie Jeannette était occupée par ses anciennes ouvrières depuis près d'un an. Ces dernières ont finalement remis les clefs hier, vendredi 30 janvier, à la demande de la justice. Le propriétaire de l'usine, les ex-salariées, leur avocate et des syndicalistes étaient présents pendant l'inventaire délicat du commissaire-priseur.
Ce dernier n'a pas eu la tâche facile. "Ce que vous êtes en train de faire, c'est n'importe quoi !", lui a lancé un syndicaliste. "On ne vous a pas tapé dessus, que je sache ?", a fait remarquer une ouvrière.

Un dernier verre

Régine Podgorny, ex-ouvrière, tacle Jean-Claude Cherrier, le propriétaire qui a des projets de rénovation pour son usine. "Il met un pied par terre et l'argent tombe. Moi, je vais mettre un pied par terre pour aller galérer pour trouver un travail". Ouvrières et syndicalistes, après un an de ce qu'ils appellent "une occupation citoyenne", trinquent ensemble avec émotion avant de quitter les lieux. Les larmes sont retenues avec difficulté. "On ne veut pas leur faire voir qu'on est triste. Ils vont s'avouer vainqueurs, et ils ne le sont pas encore" confie Marie-Claire à France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne