Covid-19 : rumeurs et intox se multiplient

De nombreuses informations sur le coronavirus circulent, notamment sur les réseaux sociaux. Le point. 

Le coronavirus Covid-19, parti de la ville de Wuhan (Chine), se propage désormais en Europe. Depuis quelques jours, un foyer infectieux s'est développé en Italie. Les rumeurs au sujet du virus vont bon train sur les réseaux sociaux. Parmi les fausses informations les plus répandues : celle que  "le Covid-19 peut être transmis par les piqûres de moustiques", que "l’urine des enfants peut protéger contre le Covid-19" ou encore que "la pulvérisation d'alcool ou de chlore sur tout le corps peut tuer le coronavirus". Toutes ces assertions ne sont que des rumeurs.

Boom des remèdes miracles

Sur la toile, les recettes de remèdes miracles pour lutter contre le virus sont en plein boom. Moyennant de l'argent, certains internautes proposent un traitement contre le coronavirus. Il n'existe pourtant aucun vaccin contre le Covid-19. Face à ces rumeurs, Facebook, Twitter et YouTube ont pris des mesures. Sur Facebook, dès que l'on recherche "coronavirus", un message qui redirige l'internaute vers les informations du gouvernement apparait. Même procédé chez Google, qui renvoie sur le site de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne