Ouragan Irma : l'État était-il prêt ?

FRANCE 3

D'ici la fin de la semaine, 3 000 représentant des forces de l'ordre seront déployées à Saint-Martin. 1 000 tonnes de matériel supplémentaire vont bientôt arriver sur l'île. L'État continue de répondre à l'urgence, mais surtout à l'impatience des habitants.

Les dégâts sont d'une ampleur inédite à Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma, avec 85% des habitations détruites. Une population en plein désarroi, des scènes de pillage, et très vite apparait une polémique lancée par le FN. Lenteur des secours, incapacité de l'État, certains politiques réclament une commission d'enquête parlementaire. L'État était-il prêt ? Selon un spécialiste en gestion de crises, les failles se situent surtout en amont de l'évènement.

Un manque de protection des structures

La preuve par l'image. L'usine de déssalinisation a été sévèrement endommagée rendant impossible la distribution d'eau. Le réseau électrique n'était pas enfoui, et la centrale a mis plusieurs jours à redémarrer. Enfin, l'île ne disposait pas d'un réseau de télécommunications de secours. Un manque évident de protection des structures vitales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne