L’imprimante 3D, nouvelle star des chantiers ?

FRANCE 3

Les imprimantes 3D pourraient s’insérer durablement sur les chantiers de construction. Un projet de l’université de Nantes (Loire-Atlantique) permet de réaliser une maison en 33 heures seulement, pour un coût inférieur de 20%.

Une imprimante 3D géante pourrait révolutionner les méthodes de construction des bâtiments. Nées d’un projet de l’université de Nantes (Loire-Atlantique), ces supères imprimantes peuvent désormais réaliser les murs d’une maison et ne laisser que le toit et les finitions aux ouvriers de chair et d’os. "En 33h on peut réaliser une maison de 95 m² "détaille, au micro de France 3, Benoît Furet, professeur à l’IUT de Nantes et responsable du projet. "Alors qu’avec des méthodes traditionnelles, on mettrait trois semaines."

Un projet très prometteur

Ce projet intéresse au plus haut point l’Office HLM de Nantes, propriétaire d’un prototype. "Si on peut monter en étages, ce serait intéressant d’avoir des chantiers plus rapides et moins onéreux", salive d’avance Luc Stéphan, directeur de l’innovation chez Nantes métropole habitat. Des projets semblables ont été développés en Chine, Russie et Etats-Unis, mais ne sont pas à ce stade d’avancement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne