Primaire de la droite : Nicolas Sarkozy requinqué

FRANCE 3

A une semaine du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy était en meeting à Bordeaux, sur les terres du seul homme qui le devance dans les sondages, Alain Juppé.

En territoire Juppéiste, Nicolas Sarkozy a tenu à envoyer un message clair et net. Malgré l'avance dont bénéficie l'ancien Premier ministre dans les sondages, l'ex-chef de l'Etat n'entend pas s'avouer battu. Dans une salle bordelaise où Alain Juppé s'était fait siffler il y a deux ans pour avoir évoqué un rapprochement possible avec le centre, les partisans de Nicolas Sarkozy n'hésitent pas à donner de la voix et à pousser la chansonnette en l'honneur de leur champion.

L'exemple de Trump

Selon de nombreux militants pro-Sarkozy, les sondages ne veulent rien dire, comme l'a prouvé l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis cette semaine. Une élection dont le candidat à la primaire n'hésite pas à s'inspirer, la citant en exemple d'une victoire du peuple, qu'il faut selon lui savoir écouter et se déclarant lui-même comme le porte-parole de la majorité silencieuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne