"Bus Macron" : autopsie d'un succès

France 2

Après six mois de libéralisation du transport en autocar en France, on en sait un peu plus sur les 770 000 passagers qui ont utilisé les services des six compagnies.

Douze euros en moyenne pour effectuer 376 km, l'équivalent de Paris-Nantes. Les "bus Macron" sont désormais le transport le moins cher de France. De quoi attirer de plus en plus de voyageurs. "C'est moitié moins cher, aussi rapide et il y a du confort aussi dans les bus", déclare au micro de France 2 un couple de jeunes usagers assis dans un car.

1 300 emplois créés

"On ne peut pas prendre l'avion pour aller à Rouen, c'est à seulement 1h30. C'est plus facile de prendre le bus", affirme une autre. En sept mois, les "bus Macron" ont transporté plus de 770 000 passagers. Une centaine de villes est déjà desservie dans l'Hexagone. Parmi les trajets les plus fréquentés : Paris-Lille et Paris-Lyon. 1 300 emplois ont déjà été créés pour conduire tous ces cars. Le gouvernement en espère 10 000 d'ici quatre ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne