Attentats de Paris : ce que l'on sait de Najim Laachraoui

France 2

Quatre suspects liés aux attentats du 13-Novembre à Paris sont activement recherchés. Le 4e terroriste présumé a été identifié lundi 21 mars.

C'est le nouvel ennemi public numéro un, titrent les journaux belges ce mardi 22 mars. On connaissait Najim Laachraoui, rappelle Valéry Lerouge en direct de Bruxelles, mais sous un pseudonyme : Soufiane Kayal. L'avis de recherche avait été lancé le 4 décembre dernier, mais on n'avait ni le vrai nom ni une photo très ressemblante de cet homme de 24 ans. Il a été locataire d'une maison près de Namur, la dernière planque du commando du 13-Novembre.

Le logisticien des attentats de Paris

L'ADN de Najim Laachraoui a aussi été retrouvé dans un appartement près de Bruxelles, où avaient été fabriquées les ceintures d'explosifs qui avaient servi aux attentats, ainsi que sur du matériel. Enfin, Najim Laachraoui avait été repéré par les caméras de vidéosurveillance d'une agence western Union. De là, il avait envoyé de l'argent à la cousine d'Abaaoud pour les aider dans leur fuite après les attaques. Najim Laachraoui a donc eu un rôle clef dans les attentats du 13-Novembre. Il a été au moins logisticien, peut-être artificier. C'est pourquoi il est très recherché.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne