Auchan annonce la suppression de près de 1 500 postes

Le géant de la grade distribution Auchan annonce la suppression de 1 475 postes et, selon la direction, il s'agit de la seconde étape de son plan de transformation. Les employés dénoncent un "effet d'aubaine Covid-19".

Réunion surprise mercredi 9 septembre pour ces salariés d'Auchan en région parisienne. Ils viennent d'apprendre que leur site va fermer en mars prochain. "C'est dur, on n'arrive pas à digérer", confie une employée mercredi matin. "C'est le choc clairement", abonde un collègue. Auchan a annoncé la suppression de près de 1 475 postes. Un plan social incompris par les syndicats qui s’étonnent de voir une telle décision prise alors que les derniers indicateurs tendaient plutôt vers l’optimisme. Auchan explique vouloir axer son modèle sur la proximité, ainsi que le digital, en plein essor.

Chiffre d'affaires en hausse

La direction assure vouloir engager 600 personnes dans ce secteur. Un coup dur pour ceux qui ont continué à travailler pendant le confinement. D'autant que les chiffres sont bons. Une hausse du chiffre d'affaires de 0,8% au premier semestre a été enregistré. "Les chiffres sont mieux, il y a un effet d'aubaine avec le Covid, on a fait de plus gros caddies. On va moins mal que les années précédentes", assurent les syndicats. Le groupe Mulliez supprime aussi 1 000 postes chez Alinea, spécialisé dans les meubles. Les hypermarchés peinent à conserver une clientèle qui se tournent de plus en plus vers le commerce en ligne. Leur fréquentation a baissé de 2,6% en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne