Comment l'Inde veut détrôner la Chine

Guillaume Delacroix, correspondant de Courrier international en Inde, analyse pour franceinfo mercredi 9 septembre la situation entre la Chine et le pays où il vivait, l'Inde étant un allié des Etats-Unis.

"Ce sont deux pays massivement peuplés avec des dirigeants qui sont des nationalistes chevronnés et qui défendent leur territoire et une vision d'une certaine suprématie. Ils se reprochent réciproquement de franchir cette ligne de contrôle qui n'est pas une frontière, elle a été définie dans l'Himalaya en 1962 à 4 000 mètres d'altitude après que la Chine et l'Inde sont entrés en guerre et que la Chine s'est appropriée une partie du territoire qui était indien. Depuis, il y a des escarmouches, des échauffourées et des morts", détaille le journaliste Guillaume Delacroix. "Je suis assez surpris de voir que les médias chinois parlent du conflit, du réarmement qui s'intensifie dans cette partie du toit du monde, parce que jusqu'à présent, ça n'était pas le cas", ajoute-t-il sur franceinfo mercredi 9 sptembre.

L'Inde veut revenir sur le devant de la scène

La démocratie indienne est "plus autoritaire depuis 2014. Des nationalistes hindous sont au pouvoir, ils y sont arrivés par le suffrage universel, mais appliquent une idéologie qui suppose que pour être indien, il faut être hindou et donc ne pas appartenir à une autre religion comme l'islam. Cela créé des tensions dans le pays et puis ça sert une idéologie nationaliste consistant à revendiquer le retour de l'Inde sur la scène internationale comme grande puissance", avance Guillaume Delacroix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne