Etats-Unis : la police tire sur un enfant autiste par erreur

Une mère a appelé un policier après avoir trouvé son fils autiste en crise. Lorsque les forces de l'ordre arrivent, il s'enfuit. Un agent tire sur lui par erreur. Le garçon est grièvement blessé.

Il a à peine 13 ans et est victime de la police. Linden Cameron revient de loin. Grièvement blessé, il a été touché par plusieurs balles à l’intestin, à la vessie ou encore à la cheville. Ce jeune autiste était en crise de détresse. Sa mère appelle alors les urgences de Salt Lake City pour qu'on l'examine, mais lorsque les forces de l'ordre arrivent, il prend peur et s'enfuit. Elle tente alors de raisonner la police. "Je leur ai dit qu’il n'était pas armé, qu'il n'avait rien, qu'il s’affolait. Il cherchait juste de l'attention. Et soudain j’ai entendu : ‘A terre, à terre, et boum boum boum’… je pensais que mon fils était mort", raconte Golda Barton en pleurs.

Sept policiers suspendus

Elle réclame aujourd'hui des réponses. Selon certains policiers, il était suspecté de porter une arme. Une enquête est en cours contre les policiers. Son cas rappelle celui d’un Afro-Américain de 41 ans asphyxié après son interpellation fin mars à Rochester, dans l'Etat de New York. Son frère avait appelé alors pour troubles psychologiques. Les images rendues publiques ont déclenché une vague de manifestations. Sept policiers ont été suspendus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne