La SNCF annonce qu'elle arrête une opération controversée avec Airbnb

Des hôteliers ont dénoncé l\'opération de la SNCF, qui incitait ses clients à louer leurs logements lorsqu\'ils sont en déplacement.
Des hôteliers ont dénoncé l'opération de la SNCF, qui incitait ses clients à louer leurs logements lorsqu'ils sont en déplacement. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

"Face à l'incompréhension créée par la promotion ponctuelle de Voyages-sncf.com avec Airbnb, Voyages-sncf.com a décidé d'arrêter l'opération en cours", indique un communiqué. 

Le site internet Voyages-sncf.com cesse son partenariat avec la plateforme d'hébergement chez l'habitant Airbnb, mardi 15 décembre. La filiale de la SNCF voulait proposer à ses clients de louer leur logement vide ou leur voiture au moment de l'achat d'un billet de train, ce qui aurait pu leur permettre de rentabiliser leurs biens durant leurs déplacements.

La filiale cède "face à l'incompréhension"

Ce projet avait déclenché une levée de boucliers d'hôteliers. Dès lundi, les syndicats hôteliers s'étaient dit "choqués et en colère", dénonçant un partenariat entre une "entreprise publique subventionnée par l'Etat" et une "multinationale destructrice d'emplois" qui "ne respecte pas les règles fiscales" françaises.

>> Les hôteliers dénoncent avec virulence un nouveau partenariat SNCF-Airbnb

La filiale de la SNCF a fini par céder, dans un communiqué. "Face à l'incompréhension créée par la promotion ponctuelle de Voyages-sncf.com avec Airbnb, Voyages-sncf.com a décidé d'arrêter l'opération en cours."

Vous êtes à nouveau en ligne