Adil Rami écarté d'une campagne contre les violences faites aux femmes après les accusations de Pamela Anderson

Le défenseur de l\'OM Adil Rami et l\'actrice américaine Pamela Anderson, le 19 mai 2019 lors de la cérémonie des trophées de l\'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP).
Le défenseur de l'OM Adil Rami et l'actrice américaine Pamela Anderson, le 19 mai 2019 lors de la cérémonie des trophées de l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP). (FRANCK FIFE / AFP)

Le footballeur Adil Rami est suspendu d'une campagne de sensibilisation lancée par la Fédération nationale Solidarité Femmes. 

Après l'annonce de sa rupture avec le footballeur Adil Rami, Pamela Anderson a publié mercredi, un long texte sur son site internet, accusant son ancien compagnon de violences à son encontre. Des révélations qui ont heurté la Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF). L'association a annoncé, jeudi 27 juin, via son site internet la suspension du partenariat qu'elle avait avec le champion du monde. 

Dans un texte publié sur son site internet le 27 juin 2019, Pamela Anderson détaille les violences que son ex-compagnon lui a fait subir.
Dans un texte publié sur son site internet le 27 juin 2019, Pamela Anderson détaille les violences que son ex-compagnon lui a fait subir. (PAMELAANDERSONFOUDANTION.ORG)

"La FNSF applique des principes d'intervention auprès des femmes victimes de violences qui sont l'écoute et de croire leur parole. La FNSF a donc décidé de suspendre la collaboration en vue d'actions futures avec Adil Rami, dans l'attente de clarifications et d'informations complémentaires concernant les déclarations de son ex-compagne." L'association s'était associée avec Adil Rami en mars lors d'une campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes, en faveur du numéro d'écoute 39 19 Violences Femmes Infos.

"J'ai dû aller à l'hôpital"

Dans son texte, l'actrice dénonce aussi bien des blessures physiques que mentales. "Il m'a beaucoup blessé – physiquement et mentalement. [...] Il a parfois été cruel avec moi. Il m'a tiré par les cheveux à Los Angeles l'été dernier. [...] Il m'a écrasé les deux mains. J'ai dû aller à l'hôpital [six mois après] parce que j'avais si mal. A tel point que je ne pouvais pas ouvrir une bouteille. Ils ont été obligés de me faire des injections pour que je puisse dormir. Mes mains allaient mieux, mais il m'a à nouveau blessé au Mandarine Hôtel", détaille-t-elle.

Voir cette publication sur Instagram

It’s hard to accept The last (more than) 2.years of my life have been a big lie. I was scammed, led to believe ... we were in « big love »?. I’m devastated to find out in the last few days. That he was living a double life. He used to joke about other players who had girlfriends down the street in apartments close to their wives. He called those men monsters. ? But this is worse. He lied to all. How is it possible to control 2 women’s hearts and minds like this - I’m sure there were others. He is the monster. How could I have helped so many people @ndvhofficial and not be wise enough or able to help myself.

Une publication partagée par The Pamela Anderson Foundation (@pamelaanderson) le

Dans un post publié mardi sur Instagram, l'actrice avait annoncé sa rupture avec le footballeur. "Les deux dernières années de ma vie n'ont été qu'un mensonge, écrit-elle dans un post au vitriol. Je me suis fait avoir en croyant que nous vivions un 'grand amour'. Je suis dévastée."  D'après Pamela Anderson, le champion du monde de football "avait l’habitude de plaisanter sur les autres joueurs qui avaient des maîtresses à deux pas de chez leurs femmes. Il qualifiait ces mecs de monstres, s'indigne-t-elle. Le monstre, c’est lui". Et de continuer : "Il a menti à tout le monde. Comment peut-il contrôler ainsi l'esprit et le cœur de deux femmes ? Et je suis sûr qu'il y en a d'autres. C'est un monstre." Adil Rami lui avait répondu immédiatement sur Instagram en démentant les déclarations de son ex-compagne. 

Vous êtes à nouveau en ligne