"C'est un monstre" : Pamela Anderson annonce sa rupture avec Adil Rami, qu'elle accuse de mener "une double vie"

Pamela Anderson, le 3 juin 2019, à Paris avec le footballeur Adil Rami. 
Pamela Anderson, le 3 juin 2019, à Paris avec le footballeur Adil Rami.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

L'actrice américaine s'en prend au footballeur de l'OM et de l'équipe de France dans un message posté sur son compte Instagram. Adil Rami se défend.

"C'est difficile à accepter." L'actrice Pamela Anderson a annoncé sa rupture avec le footballeur tricolore Adil Rami, mardi 25 juin, sur son compte Instagram. "Les deux dernières années de ma vie n'ont été qu'un mensonge, écrit-elle dans un post au vitriol. Je me suis fait avoir en croyant que nous vivions un 'grand amour'. Je suis dévastée". Le footballeur lui a répondu immédiatement sur Instagram en démentant les déclarations de son ex-compagne. 

J'ai découvert ces derniers jours qu'il avait une double vie.Pamela Andersonsur Instagram

Voir cette publication sur Instagram

It’s hard to accept The last (more than) 2.years of my life have been a big lie. I was scammed, led to believe ... we were in « big love »?. I’m devastated to find out in the last few days. That he was living a double life. He used to joke about other players who had girlfriends down the street in apartments close to their wives. He called those men monsters. ? But this is worse. He lied to all. How is it possible to control 2 women’s hearts and minds like this - I’m sure there were others. He is the monster. How could I have helped so many people @ndvhofficial and not be wise enough or able to help myself.

Une publication partagée par The Pamela Anderson Foundation (@pamelaanderson) le

D'après Pamela Anderson, le champion du monde de football "avait l’habitude de plaisanter sur les autres joueurs qui avaient des maîtresses à deux pas de chez leurs femmes. Il qualifiait ces mecs de monstres, s'indigne-t-elle. Le monstre, c’est lui". Et de continuer : "Il a menti à tout le monde. Comment peut-il contrôler ainsi l'esprit et le cœur de deux femmes ? Et je suis sûr qu'il y en a d'autres. C'est un monstre." En août 2018, afin de faire taire des rumeurs de séparation, Pamela Anderson avait posté, sur sa page Instagram,  une longue déclaration d'amour au footballeur, qu'elle concluait par : "Nous sommes faits l'un pour l'autre."

"Il me fait peur" 

Le ton n'est plus le même aujourd'hui. L'actrice, célèbre notamment pour son rôle dans la série Alerte à Malibu, explique qu'elle va quitter la France. "Il est venu dans mon hôtel. La sécurité l'a fait sortir", explique-t-elle au sujet d'Adil Rami. Elle explique avoir embauché un garde du corps, parce qu'Adil Rami lui "fait peur". 

Il m'a déjà fait mal et menacé de nombreuses fois. Pamela Andersonsur Instagram

En début d'année, Adil Rami s'est engagé publiquement dans la lutte contre les violences faites aux femmes. "Il ne devrait pas être le visage de la défense des femmes face aux violences domestiques. Ni de la défense des femmes tout court, écrit Pamela Anderson. Il a seulement fait ça pour se donner une belle image."

Adil Rami a une autre version des faits

"En aucun cas je ne mène une double vie, je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect", lui a répondu dans la soirée Adil Rami sur le réseau social. 

"C'est vrai j'aurais dû être plus transparent sur cette relation ambiguë", ajoute le sportif qui regrette que son histoire et son intimité avec l'actrice américaine soient dévoilés sur internet.

Voir cette publication sur Instagram

Une rupture n'est jamais chose facile. Comme souvent dans ces situations, l'émotion peut prendre le dessus et laisser s'exprimer des choses excessives. Pamela est une personne entière, que je respecte profondément, qui a des convictions, qui est sincère dans ses combats, et pour qui mon amour a toujours été sincère. C'est ce que je veux retenir. Je ne pense pas que nous devrions dévoiler notre intimité, notre histoire, qui ne regarde que nous. Sur ce point, je tiens cependant à faire la lumière. En aucun cas je ne mene de double vie, je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect. C'est vrai j'aurais dû être plus transparent dans cette relation ambiguë. Je l'assume. Je reste et resterai fidèle à mes valeurs et aux convictions qui sont les miennes et s’expriment dans mon engagement pour l'association @solidaritefemmes , qui est toujours aussi fort. Je suis fier d'avoir participé à cette grande et belle campagne qui a pu faire connaître le travail exceptionnel de cette association et de ses membres. Je souhaite l'apaisement et la discrétion pour nos familles et amis, même si je suis peiné et blessé. J'espère que vous le comprendrez et le respecterez. Adil

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le

Vous êtes à nouveau en ligne