En Marche : qui fera partie de l'aventure ?

FRANCEINFO

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, de nombreuses figures politiques, aux étiquettes variées, souhaitent rejoindre l'aventure En Marche !.

Depuis son élection, ils courent après Emmanuel Macron. Au lendemain du résultat de l'élection présidentielle, Bruno Le Maire, député Les Républicains déclarait au micro de RTL : "Oui, je pourrais travailler dans une majorité de gouvernement". Une journée plus tard, au micro de la même radio, c'est au tour de Manuel Valls, député socialiste et ancien Premier ministre d'offrir ses services au nouveau président élu.

"Je ne suis pas en embuscade"

"Moi, je serai candidat de la majorité présidentielle", avait-il déclaré en faisant référence aux élections légilastives du mois de juin prochain. Avant de préciser : "je ne suis pas en embuscade". Mais les représentants de la République en marche ne l'entendent pas de la même façon. Au micro d'Europe 1, Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture d'En Marche!, a déclaré il y a quelques jours : "nous n'avons pas vocation à recycler".

Vous êtes à nouveau en ligne