Les législatives et ses mauvais perdants

FRANCEINFO

Les perdants des législatives ont passé une sale soirée dimanche 11 juin. Certains ont été mauvais perdants

Gilles Penelle, candidat FN, dans le 3e circonscription d'Ille-et-Vilaine, a été éliminé du premier tour des législatives par des candidats LREM et UDI. "Si une chèvre s'était présentée avec l'étiquette de La République en marche, elle aurait été élue", a-t-il lancé.

Autre mauvais perdant, Thierry Mariani, ancien député LR des Français de l'étranger, qui a écrit sur Twitter lundi : "Le raz-de-marée, balayant les sortants, montre aussi que le travail de terrain au service de nos concitoyens n'amène aucune reconnaissance".

"Merci Hollande et Valls"

Pour le FN , le mauvais perdant c'est Stéphane Ravier, qui a tweeté dimanche : "Les gens aujourd'hui ont voté plages, barbecues et soleil. Il ne faudra pas se plaindre dans six mois !".

Pour le PS, François Lamy, proche de Martine Aubry éliminé dans le Nord, a désigné les coupables sur Twitter : "Dans cette soirée de Berezina pour la gauche, un grand merci à François Hollande et Manuel Valls..."

Vous êtes à nouveau en ligne