Alors que débute le procès France Télécom, une ex-salariée témoigne

France 2

Dix ans après une vague de suicides restée dans les mémoires, le procès France Télécom s'ouvre lundi 6 mai. Didier Lombard, le PDG d'alors, fait partie des accusés. Ancienne salariée, Béatrice Pannier a tenté de mettre fin à ses jours.

Arrêtée depuis un an et demi, Béatrice Pannier n'arrive pas à tourner la page. En 2011, cette ancienne salariée de France Télécom tente de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail. "J'avais préparé un couteau, une lettre, et puis j'étais rendue au bout de ma vie, à un point de non-retour", explique Béatrice Pannier, alors salariée de France Télécom. Une tentative de suicide et deux burn-out qui n'ont jamais été reconnus comme accidents du travail. 

Management toxique

"On m'a fait comprendre : ce n'était pas à toi d'avoir honte, c'est à l'entreprise, à tes employeurs, d'avoir honte de tout ce qu'ils t'ont fait et à tous tes collègues", indique Béatrice Pannier. L'ancienne salariée dénonce les méthodes de management toxique utilisées dans l'entreprise. Son ex-PDG, Didier Lombard, parle alors de "mode du suicide" à France Télécom.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne