Jean-Pierre Mocky : "J'ai beaucoup pompé dans la littérature!"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le réalisateur cherche l'inspiration dans les livres. Sur la soixantaine de films qu'il a tournés, une vingtaine est tirée de romans. De Frédéric Dard à David Alexander, Jean Anouilh, Marcel Aimé ou Raymond Queneau.

"Le style m'indiffère,
explique Jean-Pierre Mocky. Seule m'importe l'histoire. Chaque auteur vous fait
entrer dans son monde."

En ce moment, le cinéaste
travaille sur des nouvelles de Tchekhov, pour son prochain film avec Gérard
Depardieu.  

Jean-Pierre Mocky ne peut pas s'empêcher de penser cinéma
lorsqu'il ouvre un roman : "Je ne peux pas lire pour lire!" Il
regrette de ne pas avoir pu adapter sur grand écran le roman d'Horace McCoy
"On achève bien les chevaux" . "Je voulais le faire avec Brigitte
Bardot, mais c'est l'Américain Sydney Pollack qui a obtenu les droits."

Vous êtes à nouveau en ligne