Martine Aubry va conduire la campagne pour les législatives

Martine Aubry était l\'invitée des 4 Vérités, sur France 2, le 17 mai 2012.
Martine Aubry était l'invitée des 4 Vérités, sur France 2, le 17 mai 2012. (FTV)

Au lendemain de la nomination du gouvernement Ayrault dont elle ne fait pas partie, Martine Aubry a assuré, jeudi 17 mai sur France 2, qu'elle serait "la première alliée" de François Hollande et qu'elle conduirait la campagne des législatives.

Au lendemain de la nomination du gouvernement Ayrault dont elle ne fait pas partie, Martine Aubry a assuré, jeudi 17 mai sur France 2, qu'elle serait "la première alliée" de François Hollande et qu'elle conduirait la campagne des législatives.

La première secrétaire du Parti socialiste l'assure : son absence du gouvernement s'est décidée "en parfaite entente" avec le président François Hollande.

Invitée des 4 Vérités sur France 2, Martine Aubry est revenu brièvement sur les circonstances de cette décision puis elle a confirmé qu'elle conduirait bien la campagne des législatives des 10 et 17 juin mais ne demanderait pas le renouvellement de son mandat à la tête du Parti socialiste.

Pas de surprise pour Aubry

"Je sais depuis toujours que François Hollande choisira Jean-Marc Ayrault", a répondu par Martine Aubry interrogée sur le choix du chef de l'exécutif. "François Hollande aime bien travailler dans la proximité. Et je pense que dans la période actuelle, une entente parfaite" entre président et Premier ministre "est absolument essentielle", a-t-elle poursuivi.

"Ce choix pour moi s'imposait, j'y étais préparée". C'est donc "en parfaite entente" avec le président que la maire de Lille n'a pas intégré l'équipe ministérielle.

Objectif : gagner les législatives

"Je serai la première alliée comme j'ai été la première supportrice de François Hollande', a affirmé Mme Aubry. "L'essentiel pour moi, c'est que nous gagnons ces législatives", a-t-elle ajouté insistant sur l'importance de l'unité.

"Le 6 mai, ce n'est pas un clan qui a gagné. C'est la France qui a gagné", a rappelé la première secrétaire du Parti socialiste qui a confirmé qu'elle ne renouvellerait pas son mandat à la tête du parti en octobre prochain.

Vous êtes à nouveau en ligne