La Grande-Bretagne dit oui au mariage entre homosexuels

David Cameron, lors du discours sur l\'Europe, le 23 janvier 2013.
David Cameron, lors du discours sur l'Europe, le 23 janvier 2013. (AFP)

Les députés britanniques ont adopté le projet de loi reconnaissant le droit au mariage des homosexuels. Avec 400 voix pour et 175 contre, la majorité est confortable, mais elle cache une profonde fracture au sein des députés conservateurs.


David Cameron a réussi à faire passer la loi en première lecture, le 5 février 2013, mais à quel prix! Moins de la moitié des 303 députés conservateurs l'ont votée. Le texte a été adopté grâce au soutien des députés travaillistes.
Les débats ont duré six heures au cours desquelles les députés conservateurs, qui n'avaient pas de consigne de vote, ont montré toute leur réticence.

«Ce n'est pas une évolution, c'est une révolution», a déclaré Edward Leigh. Un autre député des Tories, Gerald Howarth, a estimé que le gouvernement n'avait pas reçu mandat pour opérer ce «changement social et culturel profond».
Quoi qu'il en soit, le texte est sur les rails, et le mariage entre homosexuels devrait etre possible en 2014.
 
Jusqu'alors, seule une union civile était possible. Mais contrairement à la France, en Grande-Bretagne, les homosexuels peuvent adopter des enfants.
Quant à l'opinion publique, elle se montre favorable au mariage gay. Selon un sondage, 55% des Britanniques sont pour. Mais ce sujet arrive au douzième rang de leurs priorités.
Vous êtes à nouveau en ligne