L'OTAN victime d'une cyber-attaque menée par des pirates ukrainiens

En Israël, des stagiaires se forment pour se défendre contre les cyber-attaques, le 30 octobre 2013, près de la ville de Hadera.
En Israël, des stagiaires se forment pour se défendre contre les cyber-attaques, le 30 octobre 2013, près de la ville de Hadera. (MENAHEM KAHANA / AFP)

L'attaque a été revendiquée par des pirates ukrainiens qui n'acceptent pas la présence de l'OTAN en Ukraine.

La crise en Ukraine se déroule aussi sur Internet. L'Otan a indiqué dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16 mars avoir été la cible d'attaques informatiques revendiquées par des pirates ukrainiens. "Nous déclarons qu'aujourd'hui à 18 heures nous avons lancé une attaque contre l'Otan", a indiqué un groupe se faisant appeler CyberBerkout dans un communiqué publié sur son site internet.

"Nous n'admettrons pas sur le territoire de notre patrie la présence de l'Otan", menace le groupe. Ces attaques n'ont pas eu de conséquences opérationnelles, a affirmé dans la nuit de samedi à dimanche la porte-parole de l'Otan, Oana Lungescu, sur son compte Twitter.

La guerre cybernétique a commencé

Cette attaque contre l'Otan intervient après plusieurs autres attaques contre l'Ukraine. Un virus informatique très puissant a ainsi infiltré des ordinateurs en Ukraine. Quelque 22 cas ont été enregistrés depuis 2013, année du début de la crise politique dans le pays, selon un rapport du groupe britannique de défense BAE Systems.

Cyber-attaques pour bloquer le site des séparatistes de Crimée, du Kremlin ou de l'Otan : si la guerre sur le terrain entre soldats russes et ukrainiens n'a pas commencé, la guerre cybernétique, elle, est déjà là. Ces derniers jours, une guerre virtuelle a commencé en Ukraine et dans les pays engagés dans cette crise diplomatique entre la Russie et les Occidentaux. Cette guerre du XXIe siècle s'est accélérée au moment de l'ouverture des bureaux de vote dans la péninsule ukrainienne de Crimée pour le référendum sur le rattachement à la Russie.

Vous êtes à nouveau en ligne