VIDEO. Les salariés de Renault rejoints par ceux de PSA à Flins

France info / Françoise Vallet et Antoine Morel - France 2

Des centaines de salariés de Renault à Flins (Yvelines) ont protesté, mercredi 23 janvier, contre l'accord de compétitivité que prépare le constructeur et la suppression prévue de milliers d'emplois. Ils ont été rejoints par des salariés de PSA d'Aulnay (Seine-Saint-Denis), venus faire "cause commune".

Des centaines de salariés de Renault à Flins (Yvelines) ont protesté, mercredi 23 janvier, contre l'accord de compétitivité du constructeur et la suppression prévue de milliers d'emplois, dans leur usine. Ils ont été rejoints par des salariés de PSA d'Aulnay (Seine-Saint-Denis) venus faire "cause commune". Environ 250 salariés de l'usine PSA d'Aulnay et quelques dizaines du site de Poissy (Yvelines) sont arrivés à Flins, où ils ont forcé l'ouverture d'une grille pour pénétrer sur le site.

"Les salariés sont réunis aujourd'hui pour faire cause commune. Nous, chez Peugeot, ils ferment Aulnay avant d'appliquer les mêmes accords, a déclaré le délégué CGT de PSA Aulnay, Jean-Pierre Mercier. Qu'on soit de Renault, de PSA ou des sous-traitants, il faut qu'on soit tous ensemble", a-t-il ajouté. Renault a affiché la semaine dernière son intention de supprimer 8 260 postes d'ici à la fin 2016. La direction prévoit aussi de rendre obligatoires les mobilités de salariés entre les sites.

Vous êtes à nouveau en ligne