Métier : chauffeur de taxi

Le métier de taxi vous attire ? Découvrez ce que cache le quotidien de ces professionnels et? si vous êtes toujours tenté, comment exercer.

Des chauffeurs de taxi du Jura ont décidé de se regrouper en coopérative (France 3, Bourgogne-Franche-Comte Matin).

Le métier de chauffeur de taxi exige d'aimer conduire, d'avoir le sens du contact, de bien connaître sa ville et d'entretenir avec soin son véhicule. C'est aussi un travail qui réclame beaucoup d'heures pour arriver à une rémunération satisfaisante. Si la relative liberté qu'il offre vous attire, voici ce dont vous aurez besoin pour devenir taxi. Il s'agit en effet d'une profession réglementée et il ne suffit pas d'apposer un magnet sur sa voiture pour se lancer.

Obtenir la carte de taxi

Avant tout, vous devrez obtenir la carte de taxi. Pour cela, il est nécessaire de suivre une formation et de valider un concours organisé par la préfecture. Afin de vous inscrire, il vous faut bien évidemment votre permis de conduire. Vous devez en outre avoir un casier judiciaire vierge, et notamment aucune condamnation pour des délits routiers (conduite sans permis, en état d'ivresse etc.). Il vous faut de plus disposer de votre brevet de secourisme et d'un certificat médical. L'examen est départemental et porte sur diverses matières : réglementation générale et locale, sécurité routière, français, gestion, épreuve de conduite...

Si vous passez les épreuves avec succès, vous obtiendrez votre carte de taxi. Il est alors nécessaire de créer son entreprise pour se lancer : le métier de chauffeur de taxi s'exerce en tant qu'artisan, travailleur indépendant ou même salarié.

Obtenir la licence de taxi

Une fois la carte de taxi obtenue et le statut trouvé, vous ne pouvez pas encore exercer le métier de chauffeur de taxi. Il vous faut d'abord vous procurer une autorisation de stationnement, délivrée par la mairie de votre commune. C'est la fameuse licence de taxi ou plaque (à Paris). Si vous vous inscrivez sur la liste d'attente de votre mairie, cette licence est gratuite. Toutefois, selon les communes, les délais d'attente peuvent être incommensurablement longs. Les taxis préfèrent donc acheter leur licence à un taxi qui se retire du métier. Attention, celle-ci se vend souvent à prix d'or !

Vous êtes à nouveau en ligne