Œuvre d'art : l'envolée des prix

FRANCE 2

Le marché de l'art se porte très bien. France 2 revient sur ces nouveaux acheteurs qui affolent les prix du marché.

Lors des ventes aux enchères de cette année, les montants des œuvres ont dépassé les attentes des vendeurs. Une année record avec en février 2015, la vente du tableau "Les femmes d'Alger" de Picasso, qui s'est vendu 179 millions de dollars en seulement 10 minutes. Le tableau est devenu l'œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères.

Un marché qui ne connaît pas la crise

Cette envolée des prix s'explique par la multiplication des musées qui doivent alimenter leurs collections. Mais aussi par l'arrivée sur le marché de nouveaux investisseurs notamment en provenance de Chine ou du Qatar. "Les fortunes qui viennent d'être créées, ont soif d'asseoir leur prestige en acquérant des œuvres importantes, non seulement pour leurs collections  personnelles, mais également pour constituer des musées privés", explique Harold Hessel, commissaire-priseur "Expertissim". En France, en 2015, c'est une Ferrari ayant appartenu à Alain Delon qui s'est vendu le plus cher 16,2 millions d'euros.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne