La môme aurait eu 100 ans ce samedi

France 2

Un siècle après sa naissance, Édith Piaf reste la chanteuse française la plus populaire au monde.

Ce samedi 19 décembre, Edtih Piaf aurait eu 100 ans. La voix de celle qui incarnait la France et Paris résonne toujours un siècle après sa naissance. En 1954 toute la France vibre avec elle. Il est bien loin le temps où elle chantait dans la rue, et avait même l'élégance d'en rire. "Je choisissais mes rues. Il y avait des rues qui ne me plaisaient pas donc je ne chantais pas dedans", expliquait Édith Piaf. La rue, elle y donne de la voix dès ses douze ans en accompagnant son père contorsionniste. Sa mère l'a abandonné depuis longtemps. Édith est une môme de la misère, mal soignée, mal aimée.

Hymne à l'amour

À 20 ans, un certain Louis Lepée la sort de la rue et en fait une artiste de cabaret. C'est lui qui lui donnera le surnom de la môme. Louis Leplée est assassiné, la môme se retrouve seule, mais rebondit grâce à un nouvel impresario. La chance revient et les succès s'enchainent. Piaf devient une légende. Elle trouve l'amour, le grand, avec Marcel Cerdan, le roi de la boxe. Une passion qui lui inspirera le plus bel hymne à l'amour. En 1949, Marcel Cerdan meurt dans un accident d'avion. Elle multiplie les relations amoureuses. Un sentiment qui l'aura porté toute sa vie. En 1962, un dernier homme,Théo Sarapo la fait vibrer. L'année d'après, Édith Piaf s'éteint, non sans avoir chanté "Non je ne regrette rien", sa chanson préférée, comme une profession de foi.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne