Grand Palais

Le Grand palais à Paris accueille une exposition étonnante : \"Rouge\", ou l\'art au service de la propagande officielle. Comme beaucoup d\'autres pays, l\'URSS a utilisé ses artistes pour faire passer son message politique. 

"Rouge" : l'art au service de la propagande au Grand palais

Une oeuvre de l\'exposition \"Rouge\" présentée au Grand Palais à Paris

"Rouge", l'expo qui explique l'art mensonger de l'Union soviétique

Paris Photo 2018 au Grand Palais, à Paris

Paris Photo 2018 : dix images vues dans les allées du Grand Palais

Georgi Roublev, Portrait de J.V. Staline, 1935, huile sur toile, 152 x 152 cm, Moscou, Galerie nationale Tretyakov

"Rouge. Art et utopie" : le Grand Palais au pays des Soviets

Joan Miró, à gauche\"L\'Oiseau migrateur\", collection particulière, à droite \"La Maison du palmier\", 1918, Espagne, Madrid, Museo Nacional Centre de Arte Reina Sofia, 1998

Les rêves et la poésie de Joan Miró au Grand Palais

A gauche, Jean Michel Basquiat, \"Untitled\", 1981, Collection Eli and Edythe L. Broad – A droite Egon Schiele, \"Autoportrait à la lanterne chinoise\", 1912, Leopold Museum, Vienne

De Miró à Basquiat et toujours Picasso... les expositions à ne pas rater à Paris cet automne

Joan Miró

Sur les traces de Joan Miró, avant sa rétrospective au Grand Palais

Vous êtes à nouveau en ligne