Yong Sheng : de l'Europe à l'Arctique

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Ce qui réduit de 10 a 15jours le temps d'acheminement des marchandises par rapport au trajet habituel par le canal de Suez. Quelles sont les conséquences sur le commerce international. A première vue, ce navire ne paie pas de mine. Il transporte de l'acier dans le monde entier. Mais le Yong Sheng est en passe de rentrer dans l'Histoire. C'est le 1er bateau chinois a rallier l'Europe par l'Arctique. Jusqu'à présent, les cargos devaient mettre cap au sud et passer par le canal de Suez : soit 48 jours de traversée. Le Yong Sheng lui passe par le nord: le détroit de Bering et l'océan Arctique le long de la Russie pour rejoindre Rotterdam en seulement 35 jours. Un raccourci rendu possible par le réchauffement climatique. 3 mois par an, la glace fond assez désormais pour laisser passer les bateaux. Cette route du nord-est, c'est le rêve de tous les transporteurs. De quoi bouleverser les échanges commerciaux. Le trafic sur cette route a été multiplié par 11 en 3 ans. Soit 46 navires en 2012. Mais attention, c'est moins que le trafic en seule journée dans le canal de Suez. L'Arctique est encore loin d'être une autoroute. En cause : les icebergs. Il faut être précédé de brise-glace et avoir des bateaux renforcés. Des contraintes trop fortes pour les transporteurs français. Pendant encore au moins 30 ans, ils assurent qu'il sera plus rentable ou de Panama. Car la guerre des routes maritimes bat son plein. Le canal de Panama est élargi pour accueillir des cargos plus grands, des géants en provenance de Chine ne seront plus obligés de décharger sur la côte Ouest des USA. Ils pourront rejoindre directement la côte Est américaine. Du Pacifique à l'Atlantique sans escale.

Ce qui réduit de 10 a 15jours le temps d'acheminement des marchandises par rapport au trajet habituel par le canal de Suez. Quelles sont les conséquences sur le commerce international.

A première vue, ce navire ne paie pas de mine. Il transporte de l'acier dans le monde entier. Mais le Yong Sheng est en passe de rentrer dans l'Histoire. C'est le 1er bateau chinois a rallier l'Europe par l'Arctique. Jusqu'à présent, les cargos devaient mettre cap au sud et passer par le canal de Suez : soit 48 jours de traversée. Le Yong Sheng lui passe par le nord: le détroit de Bering et l'océan Arctique le long de la Russie pour rejoindre Rotterdam en seulement 35 jours. Un raccourci rendu possible par le réchauffement climatique. 3 mois par an, la glace fond assez désormais pour laisser passer les bateaux. Cette route du nord-est, c'est le rêve de tous les transporteurs. De quoi bouleverser les échanges commerciaux. Le trafic sur cette route a été multiplié par 11 en 3 ans. Soit 46 navires en 2012. Mais attention, c'est moins que le trafic en seule journée dans le canal de Suez. L'Arctique est encore loin d'être une autoroute. En cause : les icebergs.

Il faut être précédé de brise-glace et avoir des bateaux renforcés.

Des contraintes trop fortes pour les transporteurs français. Pendant encore au moins 30 ans, ils assurent qu'il sera plus rentable ou de Panama. Car la guerre des routes maritimes bat son plein. Le canal de Panama est élargi pour accueillir des cargos plus grands, des géants en provenance de Chine ne seront plus obligés de décharger sur la côte Ouest des USA. Ils pourront rejoindre directement la côte Est américaine. Du Pacifique à l'Atlantique sans escale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne