VRAI OU FAKE Un canular annonce la mort de Gérard Jugnot, l'acteur répond en plaisantant sur RTL

Gérard Jugnot au festival Lumière, à Lyon, le 14 octobre 2017.
Gérard Jugnot au festival Lumière, à Lyon, le 14 octobre 2017. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

De nombreux internautes ont lu un message annonçant la prétendue mort de l'acteur français de 67 ans, dimanche. Son attachée de presse a démenti le canular auprès de franceinfo lundi matin. Avant que l'acteur lui-même en plaisante, sur le plateau des "Grosses têtes".

Pour le site L'Internaute, c'est une "étrange rumeur". "Gérard Jugnot serait mort", écrit le site, rapportant des interrogations d'internautes repérées sur Twitter et Facebook. Mais c'est surtout un canular de mauvais goût, qui a circulé dimanche. Contactée par franceinfo lundi matin, l'attachée de presse de l'acteur a formellement démenti la rumeur, qui ne lui était pas encore parvenue.

D'où est partie cette fausse information ? Franceinfo n'a trouvé qu'un seul texte affirmatif au sujet du décès de l'acteur, sur le site Actualite.co, qui laisse n'importe quel internaute rédiger des "blagues", les publier et les partager sur les réseaux sociaux. Sur Facebook comme sur Twitter, de nombreux internautes ont toutefois eu la prudence de vérifier qu'il s'agissait d'un canular, avant de passer le message en indiquant qu'il s'agissait d'une "fake news".

"J'ai appris ma mort par un copain hier"

Dans les commentaires du live de franceinfo.fr, plusieurs internautes se sont étonnés que cette disparition ne soit pas évoquée. Un indice de plus qu'il s'agissait d'un mensonge : rien ne justifierait que franceinfo taise une pareille information, si elle était vérifiée.

Invité des "Grosses têtes" sur RTL lundi en début d'après-midi, l'acteur, visiblement en parfaite santé, s'est amusé de la situation : "J'ai appris ma mort par un copain hier. Je serais mort hier à 4 heures du matin, d'un infarctus. [...] Moi qui ai peur de la mort je suis rassuré car ce n'est rien du tout, a-t-il dit. Mais j'étais déjà mort en 2011 d'une crise cardiaque et en 2008, j'étais tombé d'un balcon sur des rochers."

Vous êtes à nouveau en ligne