Vote des femmes en France : il y a 70 ans

Sachez que la notion de harcèlement moral et sexuel sera désormais intégrée dans le code de la Défense pour mieux protéger les femmes dans l'Armée. Le 21 avril 1944, une ordonnance du Conseil de la Résistance accordait aux femmes le droit de vote. Dans quelles conditions ? Pourquoi si tard ? Et y a-t-il aujourd'hui un vote féminin spécifique. Elections législatives de 1958, les femmes votent depuis 13 ans, et c'est encore une sujet de curiosité. J'ai les mêmes opinions que mon mari. Mon opinion, je la fais moi-même. Je ferais même des kilomètres à pied pour voter. Je partirais la nuit pour arriver le lendemain matin s'il le fallait. Tout a commencé avec les "suffragettes", A partir de 1919, et pendant près de 25 ans, les sénateurs ont systématiquement voté contre. Les radicaux avaient peur que le vote des femmes soit dicté par les curés, soit un vote de droite. Il y avait la prégnance de beaucoup de stéréotypes: le foyer sera un enfer, les enfants seront négligés, si les femmes ont le droit de vote et l'éligibilité. Pas de droit de vote, et pourtant une étape est franchie en 1936, avec le gouvernement du Front populaire. Monsieur Léon Blum vient présenter les membres de son cabinet, parmi lesquels on compte, pour la première fois en France, trois femmes ministres. 21 avril 1944, tout bascule: les femmes ont fait leurs preuves pendant la Résistance, et le gouvernement provisoire du général de Gaulle considère alors qu'elles sont capables de voter. Au nombre des électeurs s'ajoutent pour la première fois la foule des électrices. 29 avril 1945, les femmes votent pour la première fois. La bonne religieuse, une gentille maman, voici madame Charles de Gaulle. Jusque dans les années 60, les Françaises votaient plutôt à droite. Avec le temps, les différences se sont estompées. Au fur et à mesure que les femmes ont obtenu les mêmes diplômes que les hommes, qu'elles ont travaillé davantage, les écarts se sont lissés. Elles ont les mêmes préoccupations. Ce qui marquera l'histoire, c'est le retard de la France à accorder le droit de vote aux femmes 30 ans après l'Angleterre et les Etats-Unis, 10 ans après la Turquie.

Sachez que la notion de harcèlement moral et sexuel sera désormais intégrée dans le code de la Défense pour mieux protéger les femmes dans l'Armée.

Le 21 avril 1944, une ordonnance du Conseil de la Résistance accordait aux femmes le droit de vote. Dans quelles conditions ? Pourquoi si tard ? Et y a-t-il aujourd'hui un vote féminin spécifique.

Elections législatives de 1958, les femmes votent depuis 13 ans, et c'est encore une sujet de curiosité.

J'ai les mêmes opinions que mon mari.

Mon opinion, je la fais moi-même.

Je ferais même des kilomètres à pied pour voter. Je partirais la nuit pour arriver le lendemain matin s'il le fallait.

Tout a commencé avec les "suffragettes", A partir de 1919, et pendant près de 25 ans, les sénateurs ont systématiquement voté contre.

Les radicaux avaient peur que le vote des femmes soit dicté par les curés, soit un vote de droite. Il y avait la prégnance de beaucoup de stéréotypes: le foyer sera un enfer, les enfants seront négligés, si les femmes ont le droit de vote et l'éligibilité.

Pas de droit de vote, et pourtant une étape est franchie en 1936, avec le gouvernement du Front populaire.

Monsieur Léon Blum vient présenter les membres de son cabinet, parmi lesquels on compte, pour la première fois en France, trois femmes ministres.

21 avril 1944, tout bascule: les femmes ont fait leurs preuves pendant la Résistance, et le gouvernement provisoire du général de Gaulle considère alors qu'elles sont capables de voter.

Au nombre des électeurs s'ajoutent pour la première fois la foule des électrices.

29 avril 1945, les femmes votent pour la première fois.

La bonne religieuse, une gentille maman, voici madame Charles de Gaulle.

Jusque dans les années 60, les Françaises votaient plutôt à droite. Avec le temps, les différences se sont estompées.

Au fur et à mesure que les femmes ont obtenu les mêmes diplômes que les hommes, qu'elles ont travaillé davantage, les écarts se sont lissés. Elles ont les mêmes préoccupations.

Ce qui marquera l'histoire, c'est le retard de la France à accorder le droit de vote aux femmes 30 ans après l'Angleterre et les Etats-Unis, 10 ans après la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne