Virus Ebola : reportage dans un camp en Sierra Leone

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La France est la meilleure éleve d'Europe avec seulement 4 % de fraude contre plus de 30 % en Espagne ou en Italie. Tous les avis seront dans les boites aux lettres au plus tard le 9 septembre. Un 10e cas a été diagnostiqué à Lagos. C'est la ville la plus peuplée d'Afrique de l'Ouest. Le virus est. il sous contrôle? L'une de nos équipes a pu pénétrer dans l'un de ces camps en Sierra Leone. Reportage. A une journée de route de la capitale, en plein milieu de la forêt, voici le camp de Médecins sans frontières. Ils se sont installés ici dès les premiers cas d'Ebola. L.Anaki: A ce stade, il ne faut pas d'équipement spécial, mais il y a une procédure à suivre: il faut se faire désinfecter les mains et les chaussures. Interdiction de toucher quoi que ce soit et qui que ce soit sans Tous les jours, d'autres patients arrivent, comme cet homme, qui dit ne pas se sentir bien. Avant d'être admis, il doit répondre à un questionnaire à distance. Si le cas est confirmé, il sera placé dans une tente avec d'autres malades. Là, seul le personnel médical est autorisé. Il doit suivre un protocole Avec Ebola, la moindre erreur peut être fatale. Il y a toujours un danger de contamination. En l'absence de traitement contre Ebola, les médecins ne peuvent que soulager au mieux les victimes du virus. C'est un taux de mortalité très difficile à gérer pour nous. On sait qu'en gérant ces patients, on peut stopper la propagation de l'épidémie. Cette femme est infirmière. En plus des soins, elle apporte un soutien psychologique. Il y a des morts tous les jours. On les transporte. Ils ont quand même cette vue sur la morgue tout le temps. On n'a pas trouvé de meilleure solution. On n'a pas le choix. Comment les rassurer? On essaie de leur dire ce qu'on Mais c'est Ebola. Eux semblent mieux résister à la maladie, mais il faut quand même garder une distance de sécurité pour leur parler.

La France est la meilleure éleve d'Europe avec seulement 4 % de fraude contre plus de 30 % en Espagne ou en Italie. Tous les avis seront dans les boites aux lettres au plus tard le 9 septembre. Un 10e cas a été diagnostiqué à Lagos. C'est la ville la plus peuplée d'Afrique de l'Ouest. Le virus est.

il sous contrôle? L'une de nos équipes a pu pénétrer dans l'un de ces camps en Sierra Leone. Reportage.

A une journée de route de la capitale, en plein milieu de la forêt, voici le camp de Médecins sans frontières. Ils se sont installés ici dès les premiers cas d'Ebola.

L.Anaki: A ce stade, il ne faut pas d'équipement spécial, mais il y a une procédure à suivre: il faut se faire désinfecter les mains et les chaussures. Interdiction de toucher quoi que ce soit et qui que ce soit sans Tous les jours, d'autres patients arrivent, comme cet homme, qui dit ne pas se sentir bien. Avant d'être admis, il doit répondre à un questionnaire à distance. Si le cas est confirmé, il sera placé dans une tente avec d'autres malades. Là, seul le personnel médical est autorisé. Il doit suivre un protocole Avec Ebola, la moindre erreur peut être fatale.

Il y a toujours un danger de contamination.

En l'absence de traitement contre Ebola, les médecins ne peuvent que soulager au mieux les victimes du virus.

C'est un taux de mortalité très difficile à gérer pour nous. On sait qu'en gérant ces patients, on peut stopper la propagation de l'épidémie.

Cette femme est infirmière. En plus des soins, elle apporte un soutien psychologique.

Il y a des morts tous les jours. On les transporte. Ils ont quand même cette vue sur la morgue tout le temps. On n'a pas trouvé de meilleure solution. On n'a pas le choix. Comment les rassurer? On essaie de leur dire ce qu'on Mais c'est Ebola.

Eux semblent mieux résister à la maladie, mais il faut quand même garder une distance de sécurité pour leur parler.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne