VIDEO. "Ça va péter, ça va péter" scandent les cheminots en grève à Paris

FRANCE 2 et FRANCE 3

Des centaines d'entre eux, à l'appel de la CGT Cheminots et de Sud-Rail, ont convergé, jeudi, près du ministère des Transports, à Paris. Ils contestent le projet de réforme ferroviaire.

Au deuxième jour de la grève des cheminots, des centaines d'entre eux, à l'appel de la CGT Cheminots et de Sud-Rail, ont convergé jeudi 12 juin près du ministère des Transports, à Paris, pour contester le projet de réforme ferroviaire du gouvernement. Les délégations syndicales de cheminots ont entamé des négociations mercredi avec le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Frédéric Cuvillier.

Gaz lacrymogènes pour contenir les manifestants

"Ça va péter, ça va péter", scandent les manifestants, au son des pétards sur les boulevards. "Pepy, t'es foutu, les cheminots sont dans la rue", entend-on également lorsqu'ils interpellent le patron de la SNCF. Le rassemblement a failli dégénérer lorsque les forces de l'ordre ont eu brièvement recours aux gaz lacrymogènes pour contenir les manifestants. La police parle de près de 800 cheminots sur place. Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, s'est rendu sur place pour soutenir les cheminots et leurs "revendications légitimes".

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne