Viande de cheval : question sur la traçabilité

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Trafic de viande de cheval : après le premier scandale il y a un an, les contrôles ont été renforcés concernant notamment la traçabilité des animaux. Ils sont obligatoirement équipés d'une puce, mais le système n'est pas infaillible. Si les producteurs décident de falsifier un document, il n'est pas toujours possible de le détecter. Cette vétérinaire est spécialisée dans les chevaux. Le propriétaire de cette jument l'a appelé pour une consultation. L'examen terminé, elle fait des vérifications administratives. Pour éviter les fraudes et faciliter l'identification des chevaux il y a un système de puce éléctronique. C'est la carte d'identité et le carnet de santé du cheval. Un document officiel qui permet de savoir s'il a reçu un traitement médicamenteux qui le rendrait impropre à la consommation. Le système n'est pas infaillible. Lorsque cette page est remplie, le cheval ne peut plus être présenté à l'abattoire. Il est facile de falsifier cette page. Evidemment, les pages sont falsifiables. Pour lutter contre les fraudes, la filière réfléchit à transférer les informations du cheval du carnet à la puce. La traçabilité, c'est aussi la préocupation des clients. Ce client n'a aucun doute sur la qualité de la viande qu'il achète régulièrement dans cette boucherie. Je sais d'où ça vient, il n'y a aucun problème. Vous faites confiance à votre boucher? Complètement. Le boucher fait confiance à son grossiste. Je peux avoir toute la traçabilité si je le demande à mon fournisseur. Depuis 20 ans, ce boucher n'a jamais rencontré de problème.

Trafic de viande de cheval : après le premier scandale il y a un an, les contrôles ont été renforcés concernant notamment la traçabilité des animaux. Ils sont obligatoirement équipés d'une puce, mais le système n'est pas infaillible. Si les producteurs décident de falsifier un document, il n'est pas toujours possible de le détecter.

Cette vétérinaire est spécialisée dans les chevaux. Le propriétaire de cette jument l'a appelé pour une consultation. L'examen terminé, elle fait des vérifications administratives.

Pour éviter les fraudes et faciliter l'identification des chevaux il y a un système de puce éléctronique.

C'est la carte d'identité et le carnet de santé du cheval. Un document officiel qui permet de savoir s'il a reçu un traitement médicamenteux qui le rendrait impropre à la consommation. Le système n'est pas infaillible.

Lorsque cette page est remplie, le cheval ne peut plus être présenté à l'abattoire.

Il est facile de falsifier cette page.

Evidemment, les pages sont falsifiables.

Pour lutter contre les fraudes, la filière réfléchit à transférer les informations du cheval du carnet à la puce. La traçabilité, c'est aussi la préocupation des clients. Ce client n'a aucun doute sur la qualité de la viande qu'il achète régulièrement dans cette boucherie.

Je sais d'où ça vient, il n'y a aucun problème.

Vous faites confiance à votre boucher? Complètement.

Le boucher fait confiance à son grossiste.

Je peux avoir toute la traçabilité si je le demande à mon fournisseur.

Depuis 20 ans, ce boucher n'a jamais rencontré de problème.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne