Ukraine : combats de rue à Donetsk

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

J.Bugier: Merci. Des chercheurs ont retrouvé la trace du premier malade d'Ebola. Cet enfant de 2 ans est décédé quelques jours après être tombé malade. L'autre information du jour à l'étranger, c'est l'Ukraine ou à Donetsk, les combats font rage. L'armée ukrainienne pillonne les positions tenues par les séparatistes pro. russes, poussant les habitants à fuir. Les routes ont également été coupées. On est peut-être ce soir à un tournant. Les combats font rage. Il y a de nombreux morts affirme être dans la phase finale de la reprise de Donetsk. Donetsk vit depuis plusieurs jours au rythme des détonations. Des qu'elles commencent à résonner, les civils se réfugient dans l'obscurité des caves d'immeubles. Les bombes nous tombent sur la tête partout dans la ville. Combien sont morts? C'est horrible. Dans la maternité, les accouchements se font dans les sous-sols. Je n'arrive pas à croire qu'on en soit arrivé là. Ceux qui le peuvent fuient. Des départs dans les larmes pour beaucoup.

J.Bugier: Merci. Des chercheurs ont retrouvé la trace du premier malade d'Ebola. Cet enfant de 2 ans est décédé quelques jours après être tombé malade. L'autre information du jour à l'étranger, c'est l'Ukraine ou à Donetsk, les combats font rage. L'armée ukrainienne pillonne les positions tenues par les séparatistes pro.

russes, poussant les habitants à fuir. Les routes ont également été coupées. On est peut-être ce soir à un tournant.

Les combats font rage. Il y a de nombreux morts affirme être dans la phase finale de la reprise de Donetsk. Donetsk vit depuis plusieurs jours au rythme des détonations. Des qu'elles commencent à résonner, les civils se réfugient dans l'obscurité des caves d'immeubles.

Les bombes nous tombent sur la tête partout dans la ville. Combien sont morts? C'est horrible.

Dans la maternité, les accouchements se font dans les sous-sols.

Je n'arrive pas à croire qu'on en soit arrivé là.

Ceux qui le peuvent fuient. Des départs dans les larmes pour beaucoup.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne